FLASH
[17/08/2017] Fin de la prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM, aucun blessé. Criminel interpellé  |  Prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM: le preneur d’otage aurait été appréhendé  |  Prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM: un sac avec un couteau découvert dans la rue adjacente  |  Prise d’otage en cours à la radio publique néerlandaise  |  [16/08/2017] Une autre Californienne accuse Roman Polanski de harcèlement sexuel lorsqu’elle était mineure  |  [15/08/2017] Lors d’un raid nocturne, les forces de sécurité israéliennes ont saisis des fonds du Hamas a des familles de terroristes  |  [14/08/2017] Mali : tirs nourris près des locaux de la Minusma à Tombouctou – faillite de l’armée française ?  |  Philippines: des snipers musulmans ouvrent le feu sur les non-musulmans depuis le toit d’une sainte mosquée  |  Suisse : des illégaux étrangers ont jeté des bouteilles sur les gens dans un gare : 2 blessés – vive l’immigration stupide  |  3 terroristes musulmans de Jérusalem, y compris un Américain, ont été mis en accusation pour préparation d’un attentat  |  Rome renonce à baptiser un parc Yasser Arafat après les protestations de la communauté juive (Arafat était un terroriste égyptien)  |  #Ouagadougou attentat dans un café turc 18 morts. 2 assaillants abattus  |  Egypte : L’Etat islamique annonce qu’Abu Aseed, un de ses combattants palestinien, a été tué dans le Sinaï  |  [13/08/2017] Grande Bretagne : la police suspecte un groupe de 40 néo-nazis de préparer des attentats contre des musulmans  |  Hamas: « les murs souterrains israéliens pour bloquer les tunnels qui nous servent à faire des attentats, c une déclaration de guerre »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 19 mars 2012
 
C. Carlson, criminologue, a établit pour Dreuz le profil du tueur de Toulouse et Montauban.
 
Voici le résultat de son analyse.  
 
« Le tueur entre dans la catégorie qui commettent des types d'homicides particuliers par leur aspect "immotivé", inexplicable. Le crime est sans profit, le motif impénétrable, ou alors de façon symbolique, et il est accompli seul, sans complice, du moins durant l'acte criminel. Il peut également s'agir de plusieurs individus s'attribuant chacun une cible précise. Autre hypothèse, un imitateur, s'inspirant du premier assassinat pour commettre les suivants.
 
Pendant l'acte, et de même lorsqu'il est arrêté, le tueur se montre indifférent, sans remords, détaché. Il relate son acte comme un fait ordinaire.
 
Le meurtre peut être la conséquence logique d’une longue construction délirante dans laquelle un persécuteur est pris pour cible (cela peut prendre une dizaine d’années). On note, par exemple, qu'il tue hommes, enfants, mais qu'il s'arrête quand il bouscule une femme âgée, à Montauban.
 
Le tueur passe à l'acte à la suite d'un facteur déclenchant qui peut être futile : ce peut être un refus administratif, un PV, ou après s’être fait arrêter par des gendarmes pour un banal contrôle d'identité. Ce peut être également le résultat d'une construction délirante qui a débuté à la suite d'un événement qui s’est produit plusieurs années auparavant.
 
"Pour moi, il est jeune, me dit C. Carlson. Maxi 40 ans, mais je dirais plutôt 25/30."
 
Ce profil s'applique aux deux premiers crimes sur les militaires.
 
L'analyse balistique a établi que les douilles provenaient de la même arme. Dans ce cas, il faut attendre l'analyse balistique des meurtres d’aujourd’hui pour confirmer qu'il s'agit de la même arme.
 
Si les trois sont liés, c'est l'analyse victimologique des "cibles" qui peut permettre de trouver la motivation du tueur. Et dans ce cas il rentrerait pour moi dans la catégorie des "nettoyeurs" (expression à moi) : il nettoie l'humanité de ceux qu'il considère comme responsables d'un mal causé à lui-même ou au reste de l'humanité. Mais j'opterais plus pour une motivation personnelle. Comme Richard Durn ou Succo.
 
A partir de là, j'extrapole et ça n'implique que moi.
 
Je pense qu’il a fait partie de l'Armée ou de la légion mais qu’il a été viré (JPG : ce détail m’a été fourni par Carlson avant que l’hypothèse fut publiée dans les médias). Il a probablement fait de la prison, et a appartenu à un groupuscule, mais il n'en fait plus partie. Il les trouve trop mous, et lui, il "passe à l'acte".
 
Donc pour moi, il n'agit pas au nom d'une idéologie, mais pour des raisons personnelles.
 
Il est très organisé comme les schizophrènes paranoïaques, et a tout préparé, prévu les trajets, les armes. Deux pour les crimes de Toulouse. Au cas où l'une s'enraye.
 
D’après moi, il ne va pas s'arrêter là. Pourquoi? Parce que si mon profil est juste, il aurait dû se laisser prendre ou se suicider une fois les crimes commis. Donc c'est qu'il a d'autres projets. Et si les trois sont liés, il va s'attaquer à plus "important". Et cela pourrait se passer le 23 mars prochain (Toulouse le 11 mars, Montauban le 15 mars, Toulouse le 19 mars : 4 jours d’écart à chaque fois) 
 
Il a des "grands projets" pour lui ! Il veut finir en beauté ! Il veut laisser une trace. Le tueur est très narcissique. Il n’a pas d'amis. Il vit seul et a le sentiment que personne ne le comprend. 
 
En France, ils ne le font pas, mais il faudrait faire un profil géographique pour essayer de localiser où il vit.
 
Enfin, ce serait bien de savoir, si on a un peu de chance avec les vidéos, si c'est bien un tatouage qu'il a sur le visage. Si c’est le cas, c’est qu’il a fait de la prison : en prison, on fait des tatouages visibles, sinon on les cache, à moins qu'il appartienne à un groupuscule.
 
« Je suis sûre que c'est un vigile. Je ne sais pas pourquoi. En tous cas, un truc de ce genre. »
 
© C. Carlson pour Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz