FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 mars 2012
 
Je ne sais pas qui a tué ces jeunes enfants juifs à Toulouse. 
 
Ce que je sais en revanche, et qui est terrible, c’est qu’ils sont morts pour rien. L’antisémitisme n’a pas respecté la moindre trêve. Pas même quelques heures. Les antisémites, excités par cette attention portée ENCORE aux Juifs, se sont même lâchés plus que jamais.
 
Jusqu’en haut de la hiérarchie diplomatique…
 
Catherine Ashton ne le ferait pas – tuer des Juifs – mais quelle dose de haine ! 
 
Alors elle les tue comme elle peut, avec les mots. 
 
Ashton incite à les haïr, par ses mensonges, ses calomnies les plus odieuses, jusqu’à temps, comme pour le tueur de Toulouse, d’inspirer tellement de dégoût des Juifs chez des êtres malléables, qu’il devient évident que se débarrasser d’eux est la solution naturelle aux malheurs du monde.
 

Catherine Ashton, la représentante de l’Union Européenne pour les Affaires étrangères et la sécurité, et vice-présidente de la Commission Européenne, a comparé, hier, après la tuerie de Toulouse contre des petits enfants Juifs et un de leurs parents, les enfants Belges morts dans un accident d’autocar, ceux de Syrie, ceux de Toulouse, et ceux … de Gaza. Ce matin, l'union Européenne, très gênée par les propos de cette femme, a tenté de présenter des excuses qui n'ont convaincu personne (1)

Cerveau malade chargé de venin. Choisie par l’Europe qui a exterminé ses Juifs.
 
 

Comment peut-on mettre sur le même plan les morts d’un accident de la circulation routière, les crimes d’un tyran syrien sanguinaire qui a, souvenez-vous, torturé 40 enfants accusés d’écrire des graffitis anti Assad il y a un an, la tuerie froide de Toulouse, et les enfants utilisés comme boucliers humains à Gaza ?  

Lorsqu’elle sous entend que les Juifs israéliens assassinent froidement des enfant de Gaza, comme hier le tueur qui a exécuté des petits enfants Juifs, Ashton, l’autorité morale indépendante, objective et indiscutable de l’Union Européenne, déclare aux autres antisémites : « ils l’ont bien mérité ». 
 
Ashton délivre ainsi un permis de détester les Juifs à tous ceux qui s’identifient avec la cause palestinienne, et n’ont « que » les juifs français sous la main pour canaliser leur désir de venger leurs frères, massacrés par ces « nazis israéliens ».
 
La plupart des médias, nous ne le dirons jamais assez, agissent dans la même direction. Soit leur cerveau n’est pas assez affuté pour le comprendre, soit ils le font intentionnellement, soit ils s’en foutent totalement, et suivent l’air ambiant. Qu’importe. 

 

 
Hier, Madame Joly a été copieusement huée, ainsi que Madame Aubry, à la synagogue du 3e arrondissement à Paris. Elles sont les symboles de cette gauche bienpensante et antisioniste qui acclame la libération du terroriste franco-palestinien qui a tenté d’assassiner le grand rabbin d’Israël.
 
On ne lutte pas contre l’antisémitisme en infligeant des remontrances et des peines de prison avec sursis, mais par l’éducation et la pédagogie, fonction dévolue aux médias. 
 
 
On ne lutte pas contre l’antisémitisme en s’apitoyant sur les Juifs morts de la seconde guerre mondiale, mais en se comportant avec dignité et honnêteté vis à vis du seul Etat juif au monde. 
 
On ne lutte pas contre l’antisémitisme en galvanisant les foules par l’invention d’un Satan Israélien, quand Satan en habit de terroriste est en face, qu’il jure qu’il va exterminer les Juifs, et qu’on fait mine de ne pas entendre. 
 
Que se lève celui qui peut me montrer l’action pédagogique entreprise par un média ou un membre du gouvernement dans cette direction. Ils ont pourtant tous ces mots à la bouche, aujourd’hui.
 
La politique islamique de la France ne justifie pas de toujours reprocher à Israël de savoir défendre sa population contre l’agresseur et pour sa survie – avec ce funeste carton rouge de la riposte disproportionnée. Elle ne justifie pas de réécrire l’histoire de la Palestine qui raye celle des Juifs. 
 
Alain Juppé va se rendre en Israël avec les familles des victimes. Personne n’oublie qu’il ricanait, il y a de cela quelques mois, en disant que l’idée d’un Etat Juif lui posait problème, ou qu'il déclarait que les Frères musulmans, dont la promesse de détruire Israël est explicite, est un « concept intéressant ». A t-il exprimé un mot, un seul mot de regret ?
 
La cour aux millions d’électeurs musulmans ne justifie non plus pas l’invention d’un monde fantasmagorique de Gazaouis enfermés dans la « prison à ciel ouvert de Gaza » par des Juifs transformés en bourreaux nazis.

Demain, la haine antisémite, à peine déguisée en antisionisme, recommencera comme avant. Ces enfants Juifs de Toulouse sont morts et aucun des journaux français n’a fait amende honorable. Bien au contraire. Ils accusent déjà tout et tout le monde – mais pas eux-mêmes. Ils attendent, leurs papiers déjà rédigés, le feut vert qui accusera peut-être un extrémiste de droite, pour se déchaîner et régler leurs comptes. Si le criminel est un islamiste, leurs articles qui accusent Israël de massacrer le peuple palestinien, et d'avoir ainsi créé la détresse du tueur sont également déjà écrits.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
(1) http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_Data/docs/pressdata/EN/foraff/129069.pdf
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz