FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mars 2012
 
 
A 1 heure du matin, un jeune homme éloquent qui revendiquait les actes de Montauban et Toulouse a téléphone à France 24 et a donné des détails à une journaliste.
 
Son nom est Mohamed Mera, il est connu des services de police.
 
Il a expliqué à la journaliste que pour la première victime de Toulouse, il n’y avait pas de douilles parce qu’il les a ramassées. Pour les trois militaires de Montauban, il a énuméré le nombre de coups, et a rectifié en disant qu’il n’avait pas tiré17 mais 12 coups. La raison est qu’il avait fait tomber son chargeur avec 8 balles à l’intérieur.
 
Pour l’Ecole juive, il a tiré 12 coups de 9 mm parabellum. Et il a précisé que seul lui pouvait le savoir ou la police.
 
 
 
Il a expliqué qu’il est lié à al Qaida.
 
Sur les raisons de son geste, il a expliqué qu’il voulait se venger de la loi sur le port du voile, et pour la participation de la France dans la guerre en Afghanistan, ainsi que pour protester contre la situation en Palestine.
 
« Pas du tout agité, pas du tout énervé, très calme, très convaincu par ses dires et très poli. » a décrit la journaliste, qui ajoute : « il n’a pas arrêté de dire que ce n’est que le début et qu’il y aura prochainement d’autres attaques. »
 
Pourquoi avoir agi que maintenant demande t-elle, alors que la loi sur la burqa n’est pas nouvelle, et que la guerre en Afghanistan est déclarée depuis longtemps ?
 
Réponse de Mohammed : « nous n’avions pas les armes ni l’argent. »
 
Il disait nous ? demande l’interviewer. Oui, il parlait de nous, et mais aussi de je, répond la journaliste de France 24, et il disait que rien ne pouvait l’arrêter : « soit je vais en prison avec la tête haute, soit vers la mort avec le sourire. »
 
Pourquoi avez-vous tué les militaires demande la journaliste : « il ignorait qu’il y avait des musulmans et un antillais parmi eux, il a choisi au hasard, mais ce sont des cibles légitimes, car ils sont les agents d’un gouvernement qui est contre la nation de l’islam. »
 
Et l’école juive ? : « c’est pour venger nos petits frères et petites soeurs palestiniennes. »
 
Un coup de fil. 2 heures avant l’opération. La police a pris l’appel très au sérieux, et a affirmé que c’est bien le même homme.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz