FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rachel Franco le 21 mars 2012
 
 
Ne demandez pas qui est le tueur, quel est son profil et pourquoi un enfant de trois ans, un autre de six ans et encore un enfant âgé de huit années à peine, ainsi que le père de deux de ces enfants sont morts, assassinés à bout portant devant l'école Juive où ce père venait offrir les enseignements d'une Thora de liberté et où ces enfants venaient apprendre que le monde est ordonné et que l'histoire a un sens pour le peuple juif.
 
La responsabilité ne s'arrête pas au tueur et à ceux qui ont armé son bras, mais aussi à ceux qui aujourd'hui, en toute sincérité, déplorent ce carnage et le condamnent, sans comprendre que leurs bêtises ou leurs lâchetés permettent chaque jour l'irréparable.
 
Ce tueur peut bien être un nazillon d'extrême droite, un islamiste isolé ou commandité ; il peut bien être un fou d'une autre catégorie, dont toute l'idéologie se nourrit de la détestation des Juifs afin de mieux supporter sa monstruosité. La responsabilité ne s'arrête pas au geste fatidique…
 
Elle commence bien avant :
 
1. Dans les salons où l'on accepte que des diplomates en exercice
critiquent les Juifs ;
 
2. Dans la désinformation systématique concernant le conflit du Proche-Orient ;
 
3. Dans la diabolisation de l'État d'Israël et la présentation victimaire des Palestiniens ;
 
4. Dans le refus de France 2 d'assumer sa responsabilité dans le traitement mensonger de l'affaire Al Dura ;
 
5. Dans l'usage pervers d'un vocabulaire qui induit une vision mensongère de la réalité politique en Israël, etc.
 
La liste est longue, elle est malheureusement sans fin.
 
Ils sont nombreux, les ennemis du peuple juif ; ils sont sans nombre, les haineux qui ne supportent pas de voir un Juif qui se tient debout sur sa terre, vivant dans un état démocratique, traversant les guerres et les attentats, une dans une main, et la Bible pour comprendre ce monde dans l'autre main.
 
Ils sont jaloux à en crever ceux qui, de toutes leurs forces, cherchent à isoler Israël et à en faire le paria du monde ; ils en bavent de ne réussir dans aucune de leurs tentatives à boycotter la technologie et les produits israéliens, dont le monde entier ne saurait se passer sous peine de retomber dans la préhistoire.
 
Ne venez pas pleurer sur la tombe de Aryeh, de Gabriel, ni de la petite Myriam !
 
Ne présentez pas vos excuses à la dépouille de Jonathan Sandler et surtout pas vos condoléances à sa veuve qui aujourd'hui a perdu deux de ses enfants et son époux !
 
Messieurs les politiques, vous êtes coupables d'avoir laissé fleurir en France une propagande médiatique propalestinienne qui ne cache même plus sa haine antijuive.
 
Messieurs les politiques, vous êtes coupables de permettre à l'A.F.P d'être trop souvent le porte-parole du Hamas, devenu maitre dans l'art de la désinformation et qui prêche ses mensonges sans que les journalistes de l'A.F.P ne fassent le travail élémentaire de tout journaliste honnête qui consiste à vérifier ses sources.
 
La manière dont les médias analysent le conflit qui nous oppose aux terroristes de la bande de Gaza est une honte pour la France, mais aussi pour l'Europe. La manière partiale et abjecte dont les médias relayent les informations de ce que nous vivons en Israël permet d'allumer un feu d'incendie contre la communauté juive de France.
 
Je sais que ce que je dis est grave. La colère en moi est bien plus forte que le désir de me protéger de ceux qui seraient offusqués par mes mots.
 
Je le dis et je le répète : le bras de ce tueur a été armé par tous ces journaleux qui cultivent sournoisement la haine d'Israël, sans rien comprendre de l'essentiel du conflit qui nous oppose à nos voisins et sans rien comprendre des enjeux politiques qui se jouent là pour l'ensemble du monde libre.
 
On peut tout dire et critiquer toutes les politiques de tous les gouvernements du monde. Mais on ne peut fermer les yeux sur la complexité d'un conflit qui nécessite analyse profonde et honnêteté intellectuelle.
 
On ne peut en toute liberté permettre d'élever des murs de haine en stigmatisant un peuple et en permettant que la haine antijuive renaisse des cendres de plus de six-millions de Juifs.
 
Car enfin, nul besoin d'être prophète pour savoir que la stigmatisation d'Israël par les médias fait le lit des fanatiques de tous bords.
 
En 2012, en France… on insulte les Juifs, on les maltraite, on les assassine.
 
En 2012, en France… on permet à la haine d'être le vecteur de la violence.
 
Hier Ilan Halimi et aujourd'hui trois enfants juifs et un père enseignant.
 
Demain, que se passera-t-il ?
 
La compassion exprimée par l'ensemble des hommes publics est sincère ; je n'en doute pas, mais elle ne peut effacer une politique coupable de nourrir et d'aviver un sentiment anti-Israël qui inéluctablement fait payer aux Juifs de France, le prix d'un antisémitisme et d'une insécurité galopante.
 
Je souhaite consacrer les derniers mots de ce billet aux victimes et puisque le lieu de leurs morts se nomme « les trésors de la Thora », je dirai :
 
Le prénom Aryhe veut dire « lion ». Le lion est le symbole de la royauté de la Tribu de Juda. Les lions sont revenus sur leur terre.
 
Gabriel est le nom de l'un des anges qui garde Israël et Myriam est la sœur de Moise qui a permis à l'enfant d'être tiré des eaux du Nil et qui par son mérite a permis au peuple juif de s'abreuver dans le désert, par le puits miraculeux.
 
Ces trois enfants morts aujourd'hui, pour moi, symbolisent la certitude du retour définitif sur notre terre, la protection divine et la matrice de notre délivrance. Paix à leurs âmes !
 
Jonathan était, bien sûr, l'ami le plus fidèle qui soit du Roi David et son attachement à David s'est fait au détriment de son propre intérêt puisqu'il était le fils du Roi Shaoul. Cet attachement et cette fidélité sont la preuve que le peuple juif sait traverser toutes les épreuves dans la fidélité la plus totale. Paix à son âme !
 
Et prions pour la guérison de cet adolescent grièvement blessé et dont l'état est critique.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Rachel Franco pour www.Dreuz.info
 
Israël, le 19 mars 2012
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz