FLASH
Le double attentat islamiste d’Istanbul a fait 29 morts dont 27 policiers et 166 blessés  |  Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 avril 2012

 

   

   

Michel Garroté – Ainsi, les six personnes qui étaient encore en garde à vue – après leur interpellation fracassante et médiatique mercredi dernier lors d'une nouvelle opération visant des islamistes radicaux présumés – ces six personnes ont donc été relâchées, il y a trois jours ; soit, concrètement, vendredi dernier, le soir ; et sans être poursuivies par la justice. C’était habile, rusé, malin, de les libérer, discrètement, un vendredi soir (à 19h00), après que les journaux aient bouclé leur édition (à 17h00). Sans compter le week-end de Pâques, trois jours, pendant lesquels peu de gens s’informent, les fêtes prenant le dessus sur l’info. En fait, sur les dix personnes interpellées, quatre avaient déjà été remises en liberté jeudi dernier au soir.

La médiatisation à outrance des opérations policières avait été critiquée ; et pour cause… Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait même assuré, vendredi dernier, que ce n'était pas le ministre de l'Intérieur qui prévenait les médias et il avait dit regretter que les interpellations se soient faites sous le regard des caméras. Si le rabattage médiatique, ce n’est point Guéant, alors, serait-ce l’Elysée ? En somme, on a convié les médias par téléphone la veille au soir à venir filmer des arrestations le lendemain au petit matin. Puis on a relâché tout ce petit monde en catimini, et, sans caméra, un vendredi soir… Plus c’est gros, mieux ça marche, comme dirait l’autre.

Sauf que là, c’était d’une colossale finesse, une finesse tellement grossière, tellement énorme, que personne n’y a cru. Je l’avais écrit dès les premières arrestations en les qualifiant de « provisoires ». On embarque des gens mercredi à l’aube, avec plus de caméras que de fusils, pour les libérer vendredi au coucher du soleil. Je ne sais pas si c’est moi qui suis dans la lune, mais j’ai vraiment l’impression que la campagne électorale se déroule dans un bordel cinq étoiles avec des candidats venus tout droit de la planète Mars.

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz