FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 18 avril 2012
 
Comme le note Barry Rubin sur son blog (rubinreports.blogspot.com), le ramassis d’abrutis haineux qui ont voulu participer à l’opération ratée « Bienvenue en Palestine », censée se dérouler dimanche 15 avril, a dépensé environ cinq cent mille dollars en billets d’avions, pour l’essentiel inutilisés, puisque les compagnies aériennes concernées ont refusé leur embarquement, comme elles en ont le droit selon les conventions internationales (qui stipulent que des passagers dont on sait qu’ils seront refoulés à l’arrivée ne peuvent monter à bord d’un avion). 
 
Si ces abrutis haineux avaient voulu vraiment aider les populations arabes de Judée-Samarie (qui, par ailleurs, n’ont pas besoin d’aide puisqu’elles sont grassement subventionnées par l’Union Européenne), ils auraient pu donner cet argent à l’Autorité Palestinienne. Cela aurait été une contribution insignifiante aux médias et aux manuels scolaires de l’Autorité Palestinienne, mais ils auraient pu se dire qu’ils avaient fait un geste en faveur du terrorisme (pardon, de la « résistance »).
 
Mais leur objectif n’a jamais été d’aider qui que ce soit à faire quoi que ce soit, même des actes de terrorisme (pardon, de « résistance »). Non : leur objectif a toujours été de cracher leur haine d’Israël et du peuple juif et, surtout, de se faire plaisir à eux-mêmes en prenant la pose de l’individu de gauche « généreux » venant « lutter » en faveur d’un « peuple opprimé » tout en se situant du côté de la nomenklatura dictatoriale qui prétend incarner de « peuple ».
 
Ces abrutis haineux ont, disais-je, et on le sait, raté leur coup. 
 
Ils ratent régulièrement leur coup depuis le sinistre épisode du Mavi Marmara. Ils sont tellement obsédés par la détestation d’Israël qui les imprègne, qu’ils en perdent toute intelligence et qu’ils n’envisagent même pas qu’on puisse les arrêter dans leur élan. Ils sont tellement obnubilés par leur volonté de voir Israël disparaître qu’ils en oublient qu’Israël existe, comme leur slogan « Bienvenue en Palestine » le stipule.
 
Ils imaginaient pouvoir se rendre dans un pays dont ils nient le droit d’exister et même l’existence, et pouvoir être accueilli dans ce pays : pas de chance pour eux, Israël existe et est un Etat souverain qui n’a pas à accueillir des gens qui nient son droit à exister et son existence. Ils imaginaient se rendre dans un pays qui n’existe pas, et que, dans leurs fantasmes, ils appellent « Palestine » : ils ont été confrontés au fait que ce pays n’existe pas.
 
Il leur faudra du temps pour découvrir que ce pays n’existera jamais, car ni l’Autorité Palestinienne ni le Hamas ne veulent d’un pays à côté d’Israël mais, à la rigueur, un pays à la place d’Israël, ce que, bien sûr, Israël n’acceptera jamais.
 
Si un rayon de lumière passait par leur esprit moisi, ils discerneraient qu’avec l’effondrement économique du monde arabe, la guerre en Syrie, les manoeuvres iraniennes, le monde musulman a d’autres préoccupations en ce moment que la détestation d’Israël et des Juifs, même si elle est toujours présente. Ils discerneraient aussi qu’avec l’effondrement en cours de l’Union Européenne elle-même, quel que soit le degré d’antisémitisme et d’anti-israélisme de nombre de dirigeants de celle-ci, ces dirigeants ont eux-mêmes d’autres préoccupations.
 
Les compagnies aériennes auraient pu proposer des billets de rechange aux abrutis haineux de façon à ce que ceux-ci puissent éventuellement voler vers Le Caire ou vers Amman. Au Caire, ils auraient pu se trouver confrontés à toutes les joies de la pénurie et des émeutes islamistes. Au bout d’une excursion dans le Sinaï où ils auraient pu se trouver en compagnie de groupes djihadistes qu’ils aiment tant, voire être pris en otage et avoir la tête tranchée, ils auraient pu, s’ils avaient survécu, passer à Gaza ; c’est ce que suggérait ici Rachel Franco. A Amman, ils auraient pu assister à des manifestations de Frères musulmans et se faire offrir par les Frères des exemplaires de Mein Kampf avant de se diriger vers le pont sur le Jourdain et s’y confronter à l’armée du pays dont ils nient le droit d’exister et l’existence. Il est vrai que ni l’Egypte ni la Jordanie ne souhaitaient vraisemblablement accueillir des abrutis haineux venus d’Europe : les abrutis haineux en Egypte et en Jordanie, ce n’est pas ce qui manque.
 
Les abrutis haineux sont donc restés en Europe. Seuls une cinquantaine d’entre eux ont réussi à arriver à l’aéroport Ben Gourion : certains d’entre eux ont été mis dans l’avion de retour, immédiatement, d’autres ont préféré rester dans une prison en Israël, et ils ont décidé d’entamer une cure d’amaigrissement (pardon, une « grève de la faim ») qui leur permettra de rentrer en Europe plus sveltes. Une petite poignée a réussi à passer les contrôles et à rejoindre la route 90 où elle a insulté les militaires israéliens : l’un des membres a reçu un coup de crosse sur le menton, ce qui a fait scandale en Europe où l’idée qu’un soldat juif puisse se défendre contre un antisémite est une idée absolument scandaleuse.
 
Les abrutis haineux qui ont dû rester en Europe vont-ils se défouler sur des magasins juifs ou des magasins vendant des produits juifs ? C’est une possibilité.
 
Je ne suis pas le seul à dire que ce sont des abrutis haineux et antisémites. Je suis le seul à dire qu’ils me font penser aux chemises brunes d’une autre époque. Je le regrette. Car je pense qu’ils sont les arrières petits enfants des chemises brunes d’une autre époque. On l’oublie aujourd’hui, mais les nazis eux-mêmes étaient de gauche, et ils se disaient eux-mêmes révolutionnaires. 
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Guy Millière pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz