FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 avril 2012

L’Iran est victime d’une troisième cyber-attaque, cette fois contre ses terminaux pétroliers, au point que les autorités ont été contraintes de fermer tous les terminaux d’exportation de pétrole pour limiter les dégâts, rapporte la BBC (1).
 
Le virus a détruit les disques durs des ordinateurs de la compagnie pétrolière iranienne, et ceux de son Ministère de tutelle, situé dans un gratte-ciel de la rue Taleghani au centre de Téhéran. A titre préventif, lundi 23 avril, les iraniens ont débranché les connexions internet des ordinateurs situés sur l’Ile de Kharg, dans le golfe persique, qui gère 80% des exportations de 2.2 millions de barils de pétrole quotidiens, et sur d’autres plate-formes pétrolières.
 
Le virus se nomme « Wiper » et il aurait réussi à copier, puis effacer le contenu des disques durs du Ministère du pétrole.
 
Un porte parole du Ministère du pétrole a déclaré que des informations concernant les utilisateurs du site ont été volés, mais que les informations essentielles ont été protégées car elles sont stockées sur un ordinateur qui n’est pas relié à internet.
 
La production et l’exportation de pétrole n’ont pas été interrompus, assure l’agence de presse semi-officielle Mehr citée par le New York Times (2).
 
Certains informateurs ont même révélé que le virus a contraint le Ministère à débrancher tous les ordinateurs du ministère, tous les ordinateurs de toutes les plate-formes de forage, de tous les puits, et de tous les bureaux de contrôle.
 
Une source au Ministère du pétrole qui est restée anonyme car elle n’était pas autorisée à révéler des informations a déclaré que « l’étendue des dégâts n’a pas pu être encore vérifiée ».
 
« Pour l’instant, notre objectif est de neutraliser l’attaque », a déclaré Hamdollah Mohammad Nejad, le chef du bureau de défense passive du Ministère du pétrole à Mehr.
 

Pour sauver la face, l’agence d’information iranienne a annoncé que la production de pétrole brut n’a pas été perturbée par l’attaque, alors qu’elle a mis hors service les sites internet du Ministère et de la compagnie pétrolière, mais surtout, sa découverte date de mars dernier, et personne ne savait comment l’éradiquer.
 
Selon Mohammad Reza Sabzalipour, le président du Wolrd Trade Center de Téhéran, le message est clair : « l’objectif est de nous faire monter la pression pour que l’Iran fasse des compromis lors des discussions sur le nucléaire du 23 mai. Nous sommes dans une guerre sanglante, et si les négociations échouent, l’Iran peut s’attendre à une intensification de ce genre d’attaques ».
 
Outre le Ministère du pétrole, la Raffinerie nationale Iranienne de pétrole, la Compagnie nationale iranienne de gaz, la Compagnie offshore de pétrole iranienne, Pars Oil et Gaz, et de nombreuses autres compagnies dépendant de la Compagnie nationale iranienne de pétrole ont été attaquées, selon l’agence Mehr.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
(1) http://www.bbc.com/news/technology-17811565
(2) http://www.nytimes.com/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz