FLASH
[23/03/2017] Egypte : 3 officiers et 7 soldats tués dans une attaque à l’explosif dans le Sinaï  |  Ukraine : énorme explosion dans un dépôt d’armes à Balakliïa, 20 000 personnes évacuées. Soupçons de sabotage  |  [22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 avril 2012

 

   

   

Michel Garroté – Le quotidien français 'Le Figaro' signale sur son site Internet que The Economist remet l'élection présidentielle en Une de son hebdomadaire. Après avoir estimé que la France était "dans le déni (de réalité)", cette fois-ci, c'est François Hollande qui est visé. En couverture, le candidat socialiste, arrivé en tête des sondages au premier tour, est qualifié de Monsieur plutôt dangereux pour la France et pour l'Europe. Dans son éditorial, The Economist, à paraître samedi 28 avril, estime que François Hollande – qui "selon toute vraisemblance devancera nettement Nicolas Sarkozy lors du second tour du scrutin le 6 mai" – est trop "hostile aux changements structurels qui permettraient d'améliorer la compétitivité". Ce qui "compromettrait la volonté des pays européens à poursuivre des réformes douloureuses, essentielles pour la survie de l'euro".

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info & Sources citées

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz