FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 avril 2012

 
Le 23 février dernier, le FBI a mis en garde les internautes d’un danger de piratage informatique.
 
Suite au démantèlement d’un réseau de pirates informatiques qui avaient infecté 568.000 ordinateurs en Europe, aux Etats Unis et en Inde, et qui redirigeaient les ordinateurs vers des sites frauduleux, le FBI avait mis en place un procédé qui permettait aux internautes de continuer à surfer, mais de façon sure. 
 
300.000 personnes sont concernées par ce problème, selon le FBI.
 
Pour savoir si votre ordinateur est infecté de ce cheval de Troie que ne détectent pas les anti-virus, connectez-vous sur ces sites :
http://www.dns-ok.fr/
http://www.dns-ok.us/
 
Si vous obtenez un écran vert, c’est que votre ordinateur n’a pas été attaqué. Si l’écran est rouge, suivez les indications.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz