FLASH
Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 mai 2012

Dans l’art de la guerre, la démoralisation de l’ennemi est une arme essentielle.

Elle consiste à convaincre l’ennemi qu’on lui est tellement supérieur, qu’il est inutile qu’il continue à lutter, et qu’il ferait mieux de se rendre et d’abandonner le combat.

C’est exactement ce que font les sondages : faire croire au Français que François Hollande va écraser Nicolas Sarkozy, et qu’il est donc inutile, pour ceux qui votent pour lui, qu’ils fassent même l’effort de se déplacer jusqu’aux urnes, la cause étant entendu.

Ainsi, au premier tour de la présidentielle, les médias – qui penchent à gauche, et lorsqu’ils ne penchent pas à gauche, comme le Figaro, emploient des journalistes de gauche, ont-ils commandé des sondages qui, comme par hasard, ont gonflé les chiffres de tous les partis de gauche, et diminué ceux des partis de droite. Le tableau que voici, emprunté à h16free.com, est explicite, le sondage le plus anti-Sarkozy le plombe de 2.2%, et aucun sondage n’approcha son résultat réel. Pour Hollande, c’est l’inverse : deux sondeurs lui donnaient un résultat au dessus de son score.

Ne parlons même pas de Mélenchon et Marine Le Pen, pour qui les chiffres sont encore plus caricaturaux, car ils servaient d’épouvantails stratégiques.

C’est avec la perspective de cette guerre psychologique qu’il faut évaluer l’honnêteté des grands écarts des présents sondages.

En ce qui concerne mes propres estimations, j’arrive, en utilisant les intentions de votes rapportées par les sondeurs – et qu’il faut prendre avec une pincette, aux résultats suivants :

Si 18% des électeurs de Marine Le Pen votent pour Hollande, 43% pour Sarkozy, et 39 % s’abstiennent, François Hollande sera élu avec 53.48% des voix.

Pour que Nicolas Sarkozy soit élu avec 50.13%, il faudra que 10% votent pour Hollande, 70% pour Sarkozy, et 20% s’abstiennent,

Ou encore que 12% votent Hollande, 73% votent Sarkozy, et 15% s’abstiennent, ce qui donne à Sarkozy la victoire avec 50.23% des voix.

Tout est entre les mains des électeurs du Front National, et donc des priorités de Marine Le Pen : faire barrage à la gauche, ou punir Sarkozy.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz