FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 mai 2012

Angela Merkel ne souhaitait pas sa victoire. Mais le socialiste François Hollande, vainqueur de la présidentielle française, et la chancelière conservatrice n’ont d’autre choix que de s’entendre.

En clamant son intention de renégocier le pacte budgétaire européen durant la campagne électorale en janvier, François Hollande a sans doute gagné des suffrages en France, mais il a terni son image en Allemagne.

Des journalistes l’ont jugé « populiste ». Mme Merkel et son gouvernement se sont interrogés sur ses intentions réelles, craignant une remise en cause de leur politique de rigueur en Europe.

« Sa déclaration sur le traité budgétaire n’a pas été comprise » en Allemagne, où le sujet est sensible, reconnaît un diplomate. Mais un travail d’explication a été accompli, avec deux ou trois rencontres entre collaborateurs de M. Hollande et de Mme Merkel à Berlin ces dernières semaines.

Depuis, le malentendu semble levé. François Hollande a imposé une image de social-démocrate réaliste et pro-européen. « La peur de Hollande s’amenuise à la chancellerie », titrait vendredi le quotidien Süddeutsche Zeitung.

Même si l’épisode n’est pas clos, chacun s’accorde que les deux moitiés du couple moteur de l’Union européenne n’auront d’autre choix qu’un compromis rapide, sous la pression des partenaires européens et des marchés financiers.

Le sujet est épineux, et François Hollande doit téléphoner à Angela Merkel dès ce soir, dimanche 6 mai.

Les marchés, qui n’ont pas apprécié les sorties de François Hollande, devraient réagir dès demain matin.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Les-bureaux-de-vote-ont-ouvert-pour-le-2e-tour-23752159

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz