FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 7 mai 2012

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a annulé sa visite prévue le 9 et 10 mai dans la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île de Djerba.

Zuckerberg était l’invité d’honneur du pèlerinage de la Ghriba, et il était convié à participer à une grande cérémonie religieuse par la communauté juive de Djerba.

Sa Zuckerberg aurait été une occasion pour réhabiliter l’image de Tunisie, et promouvoir le tourisme national, qui est en berne, mais les propos racistes d’une élue d’Ennahdha (le parti islamiste au pouvoir) ont découragé le créateur de Facebook de se rendre en Tunisie.

La semaine dernière, une islamiste qui siège à la constituante tunisienne, attirant l’attention sur la vente de terrains de l’île de Djerba à des juifs, avait comparé la situation de la plus grande île des côtes d’Afrique du Nord avec une « seconde Palestine ». L’élue raciste de parti au pouvoir d’Ennahdha a proposé d’imposer des restrictions juridiques à l’acquisition légale de biens immobiliers par des juifs.

Ces déclarations ont choqués les membres de communauté juive de Djerba qui sont censés avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs que ceux de tous les citoyens Tunisiens.

Par cette proposition, la député d’Ennahdha a dénigré les juifs tunisiens, ravivant ainsi les sentiments antisémites de la rue tunisienne. Le parti islamiste au pouvoir n’a pas condamné ces propos, jusqu’à la rédaction de ces lignes.

Mark Zuckerberg, lui même de confession juive, a exprimé son incompréhension face à cet antisémitisme. Il a donc décidé d’annuler sa visite, prévue cette semaine, sur l’île du sud de la Tunisie.

Après les appels honteux aux meurtres des juifs par les islamistes, en public et sur les pages de Facebook, ainsi que les paroles et messages de haine et de discrimination qui ne sont pas passé inaperçus, l’image de la Tunisie est entachée par cet antisémitisme.

Les islamistes tunisiens n’ont pas compris que chaque fois qu’un Juif tunisien est injurié en tant que Juif, c’est une tache sur toute la Tunisie.

Mon pays, qui est tombé le premier, en octobre dernier, entre les mains des islamistes, semble atteint aujourd’hui d’un fanatisme religieux dévoyé qui menace les Juifs, comme il menace le reste des tunisiens.

Les promoteurs de l’antisémitisme musulman en Tunisie doivent nous inciter à les prendre au sérieux. La question de l’antisémitisme n’est pas la question des Juifs.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Ftouh Souhail, depuis Tunis, pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz