FLASH
[24/03/2017] Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Misha Uzan le 8 mai 2012

Bachar el Assad a l’art du paraître. Il l’illustre à nouveau avec des élections législatives en pleine guerre civile.

La Syrie de Bachar el Assad

Sous la pression depuis plus d’un an des Occidentaux, poussé par les Frères musulmans d’Egypte, ainsi que par les Salafistes qui, au parlement égyptien, promettent d’égorger les Alaouites, les Chiites et les Chrétiens, lâché par le groupe terroriste Hamas, menacé même d’intervention militaire par la Turquie, Bachar el Assad tient toujours. Au Moyen-Orient, les commentateurs ont prévu sa chute depuis des mois. Rien ne retiendra la vague islamiste sunnite au Proche-Orient et Bachar el Assad n’a pas été aussi direct que son père, qui avait tué plus de monde, plus vite, et presque sans protestation étrangère, dans les années 80, commentent-ils. Bachar el Assad n’est peut-être pas l’homme de la situation pensent beaucoup. Et pourtant, il apprend, et il tient toujours la Syrie.

Législatives en Syrie

Il la tient tant, qu’il a gagné une bataille à Homs, bastion de l’opposition, avant d’orienter ses chars vers Idlib.
Il la tient tant, qu’il a fait adopter une nouvelle constitution, dans la grande tradition des votes non démocratiques.
Il la tient tant, qu’il poursuit avec des élections législatives, organisées lundi 7 mai, et qui constituent même le premier scrutin multipartite depuis un demi-siècle.

Même dénoncé à l’ONU et en Occident comme une mascarade, Assad pose ses pions et convainc plus qu’on ne croit, en Syrie.

Pas de vision pour la Syrie

Et Assad tient pour plusieurs raisons.

A l’extérieur, car il bénéficie du soutien de la Russie, de la Chine et bien sûr de l’Iran (et de son petit frère le Hezbollah). A l’intérieur, car il passe non seulement pour le garant de l’ordre, mais aussi pour le protecteur des minorités alaouites, chiites et chrétiennes. Et, fondamentalement, car aucun plan sérieux n’existe pour l’après Assad. Tout comme aucun plan n’existe pour l’ensemble du monde arabe.

Ni doctrine, ni réflexion globale pour sortir de la menace arabo-sunnite islamiste d’un côté, et irano-chiite de l’autre. Si Assad tombe en Syrie, un camp gagne une bataille, mais les mêmes problèmes resteront.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Misha Uzan pour www.Dreuz.info et http://citizenkane.fr/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz