FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mai 2012

Selon l’agence iranienne Fars, la Russie a remboursé, avec les intérêts de retard, les acomptes que l’Iran a versé pour sa commande de missiles de défense S-300.

« Le principal et les intérêts ont été remboursés à l’Iran par la Russie », a déclaré le Ministre des Affaires Étrangères iranien Ramin Mehman-Parast, lors d’une conférence de presse hier à Téhéran.

D’après le contrat passé en 2007, la Russie devait livrer au moins cinq systèmes de missiles de défense S-300. Cependant, les retards de livraison de Moscou avaient suscité des réactions très critiques de la part de la république islamique.

La Russie a refusé de livrer les missiles au prétexte qu’ils tombent sous le 4e train de sanctions imposées à l’Iran par le Conseil de Sécurité, et le Président Medvedev publia un décret, en septembre 2010, interdisant la vente des S-300 à Téhéran, en citant les restrictions imposées par le Conseil de Sécurité de l’ONU à l’Iran en raison de ses activités nucléaires.

L’Iran rejeta les explications de la Russie, prétextant que l’interdiction de livraison des missiles S-300 n’était pas prévue dans la résolution 1929 du Conseil de Sécurité, rédigée par les Etats Unis.

Dans un premier temps, Moscou avait soutenu qu’il n’était pas obligé d’annuler le marché des S-300 avec l’Iran, car il n’était pas prévu dans la résolution 1929, mais les pressions de Washington ont eu raison des réticences de la Russie, qui déclara qu’après plus ample étude des sanctions imposées à l’Iran, il gelait la livraison des missiles.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://english.farsnews.com/newstext.php?nn=9102111207

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz