FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 21 mai 2012


Ce samedi 19 mai, l’éditeur du livre que je viens de publier avec Daniel Pipes, Face à l’islam radical*, David Reinharc, a cherché, aux fins de voir comment le livre était exposé, à acheter un exemplaire de celui-ci au Virgin Megastore des Champs Elysées. Le choix de cette librairie n’a pas été un hasard : c’est là que le plus grand nombre d’exemplaires de Comment le peuple palestinien fut inventé a été détérioré par des commandos « pro-palestiniens ».

David s’est vu répondre que le livre n’était pas disponible. Puis que la librairie refusait de le commander, car il ne correspondait pas à la ligne de la librairie.

Après que David ait dit que refuser de vendre un livre était illégal, la libraire lui a dit qu’ils allaient s’en procurer quelques exemplaires, mais qu’ils n’étaient pas tenus de les exposer. Le Virgin Megastore Champs Elysées dispose, en réalité, déjà, d’exemplaires du livre.

Ce qui a été dit par cette libraire correspond à une réalité plus vaste. Mes livres sont difficiles à trouver dans les librairies. Plusieurs lecteurs, dans le passé, m’ont dit qu’ils s’étaient vus répondre que le livre était épuisé, ou autres réponses du même genre.

En général, un libraire ne dit pas qu’il suit une ligne politique, mais c’est le cas de la grande majorité des librairies.

Le plus souvent, quand les livres sont en librairie, ils sont cachés sous un comptoir.

Sur amazon.fr, ce même samedi, Face à l’islam radical était en cent sixième position des ventes, toutes catégories confondues, et premier dans les livres des catégories Politique et Géopolitique.

Le livre était indiqué comme susceptible d’être livré en une à trois semaines, alors qu’il est immédiatement disponible.

Il y a là clairement des opérations de censure et de boycott. Celles-ci sont d’autant plus nettes que si l’on prend la liste des vingt-cinq livres qui suivent dans les meilleures ventes de livres de la catégorie Politique, leurs auteurs sont tous invités à parler à la radio et à la télévision.

Je suis, pour ce qui me concerne sur une liste noire des personnes à n’inviter sous aucun prétexte.

Au Virgin Megastore Champs Elysées, un livre que je signe avec l’un plus grands islamologues contemporains est caché, occulté. Des livres de Tariq Ramadan sont exposés et en pile, bien visibles. Des livres d’autres islamistes aussi. Des livres anti-israéliens frôlant l’antisémitisme sont eux-mêmes disponibles. Des livres de gauchistes adeptes de régimes totalitaires sont en vente sans le moindre problème.

Les livres que j’écris sont désormais, chacun, des actes de résistance au silence de plomb ambiant.

Les acheter et les faire circuler est aussi un acte de résistance.

Les lire donne à penser, je l’espère, en tout cas je les écris à cette fin.

On veut m’interdire d’écrire, de publier, de faire mon métier. On veut interdire à des éditeurs comme David Reinharc de faire leur métier.

Ceux qui font cela se prétendent pluralistes et ouverts. Ils se justifient en utilisant des mots vidés de leur sens.

Face à l’islam radical est un livre résolument anti-totalitaire où se trouve expliqué que l’islam radical est une menace totalitaire et, surtout, ce qu’est l’islam radical. C’est un livre qui parle aussi de la nécessité que réémerge un islam modéré. C’est un livre qui explique en quoi les tenants du politiquement correct se font les complices de l’islam radical et contribuent à l’asphyxie des sociétés ouvertes. Ce qui s’est passé au Virgin Megastore Champs Elysées est l’une des traces de l’asphyxie.

Face à l’islam radical est un livre antifasciste et antinazi où se trouvent exposés les liens entre islam radical, fascisme et nazisme.

C’est un livre qui rappelle les faits concernant Israël et la « cause palestinienne », concernant l’hiver islamique qui touche le monde arabe et concernant l’évolution géopolitique du monde.

C’est, dois-je le rappeler, un livre co-écrit avec l’un des plus grands islamologues de ce temps.

Quand dans une société, on laisse circuler des livres imprégnés d’idées fascistes, nazies et antisémites parce qu’ils sont habillés de couleurs islamiques ou gauchistes, et qu’on cherche à interdire des livres antifascistes, antinazis, et écrits ou co-écrits par de grands penseurs, c’est que cette société a cessé d’être démocratique.

Quand dans une société on ne peut plus rappeler les faits tandis que la falsification des faits devient hégémonique, c’est que cette société glisse vers l’obscurantisme le plus abominable.

Ce qui touche Face à l’islam radical a déjà touché Comment le peuple palestinien fut inventé, mais aussi La résistible ascension de Barack Obama.

On veut que je me taise, et que ceux qui veulent me lire ne le puissent plus. On veut le monolithisme intellectuel.

Comme sous le Troisième Reich ou sous Staline en Union Soviétique, on me diffame et on me traîne dans la boue, ou on m’étouffe sous de multiples baillons.

On parle de pluralisme ! Sur de multiples sujets, je suis l’incarnation de la parole autre. Tant qu’on traitera mes livres ainsi, il n’y aura pas de pluralisme. D’autres auteurs, sur les sujets que j’aborde, sont concernés aussi, bien sûr.

J’ai choisi de faire le métier que je fais parce que c’était à mes yeux un métier honnête et que je voulais le faire honnêtement. Je n’ai pas changé.

Ce qui a changé est la société où je vis.

Ecrire Face à l’islam radical a été un acte de résistance à un degré que, naïvement, je n’imaginais pas (et on dit de moi que je suis pessimiste !). Se le procurer et le lire est aussi, semble-t-il, un acte de résistance. Je n’imaginais pas que ce serait le cas. Ca l’est.

J’incite à résister. Tant qu’il est encore temps. La liberté ne survit que si on refuse l’oppression.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz