FLASH
[29/06/2017] Grande Bretagne : centre commercial Dockside bouclé : un homme a tranché la gorge d’une femme dans un parking  |  France, vous n’êtes pas les seuls : En irlande, un juge décide de donner « une dernière chance » à un prédateur sexuel condamné 34 fois  |  USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mai 2012

Jamal Abu Rihan, un blogueur palestinien, a passé 36 jours dans les geôles de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie parce qu’il réclamait sur Facebook la fin de la corruption.

Son emprisonnement avait été décidé par Ahmed al-Mughn, le procureur de l’Autorité Palestinienne, car le blogueur avait créé un groupe sur Facebook « le peuple (palestinien) veut l’arrêt de la corruption (du gouvernement palestinien) »

Aucun média ne s’est risqué à relayer l’emprisonnement arbitraire du blogueur, car il est de mise de présenter les Palestiniens comme des victimes du régime israélien, et non comme les bourreaux de leur propre peuple, ce qui sèmerait le doute sur la propagande anti-israélienne.

Relâché samedi dernier, il a déclaré au journal Al-Quds Al-Arabi basé à Londres que son interrogatoire était axé principalement sur ses activités sur Facebook.

Abou Rihan, qui a été libéré la semaine dernière, a été arrêté dans le cadre de la terrible répression que l’Autorité Palestinienne mène contre les journalistes, les blogueurs et les utilisateurs de Facebook qui osent dénoncer la corruption du régime de Mahmoud Abbas, ou qui critiquent les dirigeants palestiniens.

« Il n’y avait aucune raison que je reste en détention pendant plus d’un mois, car ils m’ont seulement accusé de « délit » – une accusation qui se traduit généralement par la libération sous caution après un ou deux jours » a déclaré Abou Rihan.

« La plupart des questions (qui m’ont été posées étaient) centrées autour de mon activité sur Facebook, » explique Abou Rihan au quotidien Al-Quds Al-Arabi. « Cela confirme que j’ai été arrêté simplement parce que je suis un blogueur »

La chance de ce blogueur palestinien est qu’il n’avait jamais nommément accusé aucun responsable palestinien de corruption. « J’ai été écrit sur ​​le phénomène de la corruption », at-il ajouté. « Je n’ai accusé personne (en particulier) d’être corrompu. »

 Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz