FLASH
Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mai 2012

Jamal Abu Rihan, un blogueur palestinien, a passé 36 jours dans les geôles de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie parce qu’il réclamait sur Facebook la fin de la corruption.

Son emprisonnement avait été décidé par Ahmed al-Mughn, le procureur de l’Autorité Palestinienne, car le blogueur avait créé un groupe sur Facebook « le peuple (palestinien) veut l’arrêt de la corruption (du gouvernement palestinien) »

Aucun média ne s’est risqué à relayer l’emprisonnement arbitraire du blogueur, car il est de mise de présenter les Palestiniens comme des victimes du régime israélien, et non comme les bourreaux de leur propre peuple, ce qui sèmerait le doute sur la propagande anti-israélienne.

Relâché samedi dernier, il a déclaré au journal Al-Quds Al-Arabi basé à Londres que son interrogatoire était axé principalement sur ses activités sur Facebook.

Abou Rihan, qui a été libéré la semaine dernière, a été arrêté dans le cadre de la terrible répression que l’Autorité Palestinienne mène contre les journalistes, les blogueurs et les utilisateurs de Facebook qui osent dénoncer la corruption du régime de Mahmoud Abbas, ou qui critiquent les dirigeants palestiniens.

« Il n’y avait aucune raison que je reste en détention pendant plus d’un mois, car ils m’ont seulement accusé de « délit » – une accusation qui se traduit généralement par la libération sous caution après un ou deux jours » a déclaré Abou Rihan.

« La plupart des questions (qui m’ont été posées étaient) centrées autour de mon activité sur Facebook, » explique Abou Rihan au quotidien Al-Quds Al-Arabi. « Cela confirme que j’ai été arrêté simplement parce que je suis un blogueur »

La chance de ce blogueur palestinien est qu’il n’avait jamais nommément accusé aucun responsable palestinien de corruption. « J’ai été écrit sur ​​le phénomène de la corruption », at-il ajouté. « Je n’ai accusé personne (en particulier) d’être corrompu. »

 Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz