FLASH
2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mai 2012

79% des Allemands refusent la mutualisation de la dette demandée par François Hollande, révèle un sondage publié par la télévision publique ZDF.

Les Allemands ont compris que leur demander d’accepter les euro-obligations revenait en fait, à accepter de rembourser avec leurs impôts à venir, les dettes accumulées par des Etats cigales, la France, la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Irlande et d’autres encore, tandis que la vertueuse fourmi Allemande contrôle ses dépenses et travaille dur.

Et la Banque Centrale Européenne partage cet avis, et refuse elle aussi les euro-bonds.

« On ne réduit pas les dettes en faisant plus de dettes », a déclaré cette après midi Jens Weidmann, le Président de la Bundesbank.

« vous ne donnez pas votre carte de crédit à quelqu’un qui ne sait pas contrôler ses dépenses » a-t-il ajouté, expliquant que les Eurobonds consistaient en outre à transférer encore plus de pouvoirs des Etats Européens vers un gouvernement national à Bruxelles (JPG : un gouvernement non élu : un vrai cheval de Troie).

« Même dans les pays dont les gouvernements demandent les eurobonds, la France par exemple, je ne vois pas de débat public ni de soutien public pour le transfert de la souveraineté nationale qui sera nécessaire après un tel choix » a conclu Jens Weidmann.

Ce que le Président de la Banque ne sait pas, c’est que, en ce qui concerne le gouvernement Français, il est hors de question d’interroger ces bœufs de Français, ni de laisser les médias remplir leur mission d’information auprès d’eux.

Quand je songe que c’est un financier – et l’on sait combien François Hollande a l' »immoral enrichissement » de la finance en horreur, qui rappelle à François Hollande la plus élémentaire de ses obligations démocratiques, je vois la « morale socialiste ».

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.dw.de/dw/article/0,,15977530,00.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz