FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 mai 2012

Michel Garroté – Lorsque fin 2007 et début 2008, sur dreuz.info, Sarkozy commença à nous décevoir très sérieusement, notamment Daniel Zillevic et moi-même, j’appelais, avec quelques amis, sur notre blog, à la création d’une « plateforme commune sur l’essentiel ». Une plateforme commune pour défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne (culture libre et laïque ; et donc pas strictement « religieuse » ; avec la culture de la Grèce aussi en héritage…). Une plateforme devant rassembler, d’une part, l’aile droite de l’UMP ; et d’autre part, les Divers Droites (DVD) situés entre l’UMP et le Front National. Ou si l’on préfère, une plateforme avec l’aile droite de l’UMP, avec la droite située à droite de l’UMP, avec la droite située à gauche du Front National et avec l’aile modérée du Front National. Bref, trêve de pinaillages, peu importe, je voulais (je l’ai écrit des dizaines de fois…) une formation de droite, un point c’est tout. C’était en avril 2008. Et à l’époque, c’est tout juste si je ne me suis pas fait excommunier, lapider, bannir, par tout le monde ou presque. Daniel Zillevic et moi-même étions pratiquement seuls à écrire sur dreuz.info et nous n’avions pas la moindre idée de ce qui pourrait en résulter ou pas. Nous étions, un peu, comme Leonidas face à Xerxes…

Pour discuter, entre autres choses, mon projet de « plateforme commune sur l’essentiel », avec mes amis, notamment avec Ivan Rioufol et Lucien Oulahbib, nous nous sommes donné un premier rendez-vous, en avril 2008, dans un restaurant parisien, boulevard St-Antoine. J’ai à nouveau discuté le même projet, cette fois avec Guy Millière et Jean-Patrick Grumberg, en avril 2010, dans une brasserie parisienne, boulevard de Bercy (tout un symbole…). Dans la foulée, j’ai créé, en 2010, notamment avec notre amie l’historienne Bat Ye’or et avec notre ami l’abbé Alain-René Arbez, l’Alliance judéo-chrétienne pour Israël (AJCI), une alliance laïque et non pas « religieuse » (je précise…). Il faut dire, à ce propos, que j’avais – tout de même – été estomaqué, par l’accueil somptueux réservé, en France, d’abord au dictateur libyen Kadhafi en octobre 2007, et, ensuite, au dictateur syrien Al-Assad en juillet 2008.

A partir de mars 2011, notre projet de plateforme commune, jadis répudié, commença à faire son petit bonhomme de chemin. Ainsi, concernant les difficultés de l’UMP, Jean-Christophe Fromantin, devenu maire DVD de Neuilly-sur-Seine, était largement en tête à Neuilly-Nord où il devançait l’UMP. A cet égard, rappelons que notre ami Philippe Karsenty devenait maire-adjoint de Neuilly. Et rappelons, aussi, que notre ami Philippe Karsenty est candidat pour représenter une partie des Français de l’étranger (y compris ceux d’Israël) à l’Assemblée nationale en juin prochain ; c’est dans quelques jours… Dans le contexte de crise à l’UMP, en 2011 déjà, Jean-Christophe Fromantin, cité plus haut, déclarait en mars de cette année-là : « Il est clair qu’on assiste à la fin d’un cycle mais qui correspond à l’état actuel du parti qu’est l’UMP aujourd’hui. Quand les partis ne se régénèrent pas, dès qu’il y a une faille, tout le monde se tape dessus pour essayer de s’en sortir. Je ne sens pas les hommes de ce parti transcendés par des valeurs communes, qui passeraient avant leurs intérêts personnels. Je crois que c’est le contraire en ce moment. C’est bien là le problème » (c’est donc bien Jean-Christophe Fromantin qui faisait en mars 2011 ce constat extralucide). Et selon Arnaud Folch, dans l’hebdomadaire français Valeurs actuelles, toujours en mars 2011, la droite était « au bord de l’explosion ».

Mais sur la ligne centriste de François Fillon, en revanche, nombreux étaient ceux, de l’UMP, à avoir exprimé leur désaccord avec le « Ni PS – Ni FN » et donc leur accord pour le « Mieux vaut voter PS que FN » : Gérard Larcher, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Hervé Morin, Jean-Louis Borloo, bref, l’aile gauche de la droite… Il y a donc depuis mars 2011, en gros, à l’UMP, ceux qui considèrent que le PS et le FN, c’est aussi mauvais l’un que l’autre. Et il y a ceux qui pensent qu’il faut voter PS et que le FN c’est la peste. Dans l’aile droite de l’UMP, on ne dit pas qu’il faut voter PS et on ne dit pas que le FN c’est la peste. Dans l’aile droite de l’UMP, on dit plutôt, un peu, l’inverse. Par exemple, le collectif UMP des députés de La Droite Populaire (LDP) et divers autres députés défendent une ligne dure vis-à-vis du PS et de ses alliés. « Il faut refuser toute connivence avec la gauche », tel est, en quelque sorte, leur credo. « Nous ne participerons à aucun front républicain et ne reporterons aucun suffrage sur les candidats de la mafia socialiste », annonçait, en mars 2011, dans un communiqué, le CNI, un parti apparenté UMP.

Encore en mars 2011, un député de La Droite Populaire apparentée UMP, notait : « le parti (UMP) est clairement coupé en deux et je ne vois pas très bien comment nous pourrons recoller les morceaux ». Enfin, notre Ami Alexandre del Valle, de La Droite Libre, au sein de l’UMP, analysait, à l’époque déjà – avec courage, compétence et lucidité – les problèmes que peut poser l’idéologie islamique. Les choses sont-elles toujours au point mort ou le travail des idées à propos d’une « plateforme commune sur l’essentiel » (pour 2017 ?) ne serait-elle plus passible d’excommunication ? Les législatives dans quelques jours nous en donneront un premier aperçu. Pour ce qui me concerne, je ne vois aucun parti politique français qui soit libéral conservateur. Et je ne vois rien, en France, qui me fasse songer à une société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. Mon projet de plateforme commune sur l’essentiel initié en 2008 ne semble donc pas non plus avoir un sens, en France, pour les échéances de 2017. Dans le fond, nous menons sur dreuz.info le combat des « 300 ». Oui, je sais, le compteur du nombre de nos lecteurs ne cesse d’exploser (30’000 « lecteurs uniques » par jour…). Il est vrai qu’après les « 300 », ils furent des millions. Et ils remportèrent la victoire.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec mention de ce blog

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz