Derniers articles

Quand l’église Catholique dit officiellement non à l’antisionisme !

Quand la finance internationale donne une leçon de démocratie...

23 mai 2012 Commentaires (42) Vues: 1 Antisémitisme, Présidence Hollande

Le courageux Manuel Valls dénonce les islamistes devant le CRIF, pas devant le CFCM et l’UOIF

Préambule :

Je n’aime pas faire de procès d’intention, ce cousin des théories de la conspiration, car j’aime que les coups de massue que j’assène à ceux de mes opposants et ennemis politiques que je soupçonne fortement de ne pas être habités d’une honnêteté exemplaire les sonnent. Mes coups, cependant, n’auraient pas leur force si je ne savais pas, lorsque le cas se présente, saluer les heureuses initiatives du camp adverse.

Certains de mes lecteurs le savent.

L’un d’eux m’a fait parvenir cette dépêche publiée dans le Monde : « L’UOIF dans le collimateur de Manuel Valls au diner du Crif de Marseille »

Il y est indiqué, et de nombreux Juifs en font des gorges chaudes, que l’invitation au diner annuel du CRIF de Marseille du 21 mai a été lancée « naturellement » et acceptée « rapidement et simplement », dit Michèle Teboul, la présidente du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), de Marseille.

Il y est indiqué que Manuel Valls, nouveau ministre de l’intérieur, en charge des cultes, a dénoncé les agressions antisémites comme de « graves offenses à la République », et que M.Valls a mis l’accent sur les « soi-disant prédicateurs » musulmans, qui prônent la « haine du juif ».

Il y est indiqué que « dans une claire allusion à l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), le ministre a indiqué qu’il n’accepterait pas la présence en France de « soi-disant théologiens, qui prônent, que ce soit avec des mots durs ou avec des mots doux, la haine du juif » et qu’il a estimé qu’il « était temps » pour « les organisations qui les invitent » de « changer d’attitude » et de « respecter les lois de la République ».

La dépêche conclu que « sous les ovations, il (Manuel Valls) avait aussi affirmé que le boycott de l’Etat d’Israël est une « aberration ». « La politique du gouvernement israélien doit être critiqué mais jamais sur sa légitimité et encore moins sur son existence ; aucun Etat n’est à ce point menacé ».

Je suis éternellement surpris de la niaiserie politique des « Juifs de France ».

Qu’attendaient ceux du CRIF de Marseille ? Que Valls déclare Israël état voyou ? C’est aux journaux de son camp que ce plaisir incombe.

Attendaient-ils qu’il nie l’existence de l’antisémitisme ? C’est aux Attali de son camp qu’il revient cette tâche.

Attendaient-ils qu’il trouve des excuses au terroriste musulman de Toulouse ? C’est aux Cécile Duflot de son ministère que la fonction de faire de Mohamed Merah la victime revient, sur France Inter le 26 mars : « Le terreau [qui a produit ce criminel] est alimenté par les politiques qui stigmatisent certaines communauté, ce qui donne du crédit au fanatisme religieux »

Tariq Ramadan est invité sur toutes les télévisions, y compris et à commencer par la neutre télévision d’état, pour délégitimer Israël. Stéphane Hessel, le vieillard toxique, qui encourage le boycott et excuse les terroristes du Hamas est invité à la tribune de François Hollande.

Que Monsieur Valls aille dénoncer les appels au meurtre des Juifs et des homosexuels devant le CFCM.

Qu’il fasse strictement appliquer la loi qui interdit le boycott dans les affaires où les juges décident de relaxer les coupables.

Qu’il exige que l’éducation nationale mette le nez dans les nouveaux livres d’histoire qui réécrivent l’histoire du Moyen Orient selon le narratif palestinien pour ne pas « heurter » les élèves musulmans.

Qu’il conduise une réflexion d’Etat sur la stigmatisation des Juifs au travers de l’antisionisme, ce paravent plein de trous de l’antisémitisme.

Qu’il nettoie devant les portes de son camp l’antisémite V2 de l’ultra gauche.

Des fois, je me dis qu’en politique, mes coreligionnaires sont bien cons…

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://religion.blog.lemonde.fr/2012/05/22/luoif-dans-le-collimateur-de-manuel-valls-au-diner-du-crif-de-marseille/
http://annaba.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/05/20/quand-cecile-duflot-juge-mohamed-merah.html