Derniers articles

Philippe Karsenty : « Je n’aurai de comptes à...

Législatives : Dieudonné M’Bala M’Bala remet ça.

17 mai 2012 Commentaires (37) Jean-Patrick Grumberg Antisémitisme, Israël, Les dossiers

Le professionnalisme des journalistes de l’Express en question

L’Express, dans sa rubrique 24h en images, affiche une photo d’un « prisonnier palestinien » agenouillé, entouré de deux « soldats israéliens » qui lui pointent chacun leur arme sur le cou.

La légende de la photo dit :

Prisonnier palestinien 18/04/2012. Mardi, lors de la Journée des prisonniers, des centaines de détenus palestiniens ont entamé une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention. Pauvre palestinien, penseront les lecteurs, bourreaux d’Israéliens.

Mais en regardant la photo de près, plusieurs choses clochent, sur cette photo : l’uniforme n’est pas celui de l’armée israélienne, ni les armes. Sur le mur, il y a des affiches en arabe.

Etrange, penserez-vous, qu’un magazine aussi respectable que l’Express utilise des photos truquées pour entretenir l’israélophobie.

Et pourtant…

En faisant quelques recherches, j’ai retrouvé la photo originale, sur alquds.com, un site …palestinien (1) :

et sur le Washington Post (2) :

La légende, sur le site palestinien qu’il sera difficile de suspecter de pro-israélien dit :

Ain al-Hilweh – des réfugiés Palestiniens du camp situé près de Sidon, au Liban, miment la scène d’un activiste Palestinien arrêté et frappé par des soldats israéliens, en solidarité avec les 4700 prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Quant au Washington Post, la légende est tout aussi claire :

des réfugiés palestiniens posent comme des soldats israéliens arrêtant et frappant un activiste palestinien durant la célébration de la journée des prisonniers, au camp de réfugiés Ain el-Helweh, près de la ville côtière libanaise de Sidon, le 17 avril dernier. Et le W.Post de préciser, au crédit photo : « AFP PHOTO/MAHMOUD ZAYYAT.

Pour en avoir le coeur net, j’ai consulté l’armée israélienne, informée de la supercherie.

Voici ce qu’ils disent : « Sur cette photo, l’uniforme n’est pas conforme aux normes de Tsahal (couleur et forme) et les combattants réguliers de l’armée israélienne ne font pas usage d’armes de poing. »

Et Tsahal ajoute : « Il ne s’agit pas ici du premier cas de désinformation flagrante orchestrée par des manifestants palestiniens dans l’espoir d’une publication dans la presse internationale. Si la photo en elle-même traduit bien une réalité, il s’agit de celle des essais répétés de manipulation de l’opinion et non de celle des prisonniers palestiniens détenus en Israël. »

L’Express, pris cette fois la main dans le sac, dénoncé par des internautes sur Facebook, s’est empressé de supprimer l’image de sont site – vous ne la trouverez pas.

Puis-je suggérer à l’Express, pour l’avenir, de faire une sélection plus rigoureuse des photos truquées qu’il utilise pour inventer ses accusations contre Israël ?

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.alquds.com/news/article/view/id/348813/perPage/10/sort/publicationDate+asc/page/4/type/world-news

(2) http://www.washingtonpost.com/2012/04/18/gIQAkC3TQT_photo.html