FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 juin 2012

Michel Garroté – « Vous n’avez rien à faire ici, ici c’est un terre arabe, c’est une terre appartenant aux musulmans, ce n’est pas une terre française ». C’est avec ces mots que le député Jacques Myard a été verbalement agressé, dans les Yvelines, à Sartrouville. Le député précise : « Certains d’entre vous m’ont fait part de leur soutien à la suite d’un incident de campagne survenu sur le marché des Indes à Sartrouville le mercredi 30 Mai 2012, afin que les choses soient claires je prends la liberté de vous préciser les faits. Dans le cadre de la campagne des législatives, mercredi dernier, je me suis rendu sur le marché des Indes en compagnie de Jacky Colonges, maire-adjoint de Sartrouville, Moïse Bangoura et Jean-René Clausier, conseillers municipaux de Sartrouville. Arrivés à 11h00 nous garons la voiture et commençons à parler de manière très conviviale avec des passants et riverains, au bout de quelques minutes un jeune adulte en djellaba conduisant un scooter s’approche de nous et nous invective : « Vous n’avez rien à faire ici, ici c’est une terre arabe, c’est une terre appartenant aux musulmans, ce n’est pas une terre française. Vous êtes des racistes, des sionistes, vous devez partir ».

Il ajoutait à l’adresse de ceux qui me serrait la main « Ne lui serre pas la main il fait voter des lois contre les Arabes – allusion directe à mon action pour interdire le niqab ou la burqua -, si tu la lui serres la main je viendrai te brûler ». Après un essai pour essayer d’établir un dialogue, mais en vain, nous avons continué à distribuer notre journal de campagne, cet individu continuant à nous insulter, à nous invectiver et à menacer les commerçants qui nous faisaient bon accueil ; de plus il insulta Moïse d’origine africaine en le traitant d’esclave. Il convient de relever que nombre de personnes d’origine maghrébine baissaient les yeux face à ses invectives et menaces, à l’évidence elles avaient peur. A aucun moment nous n’avons répondu à ses provocations, tant il est vrai qu’il recherchait l’affrontement, mais bien évidemment il n’était pas question de céder face à cet individu.

A 12 heures après avoir distribué plus d’une centaine de journaux, nous sommes repartis suivi par cette personne qui continuait à vociférer. Il allait de soi que nous ne pouvions laisser passer ces menaces et ces propos qui s’inscrivent dans les dérives communautaires islamistes radicales inadmissibles sur le territoire national. Nous avons en conséquence porté plainte ; grâce aux indications fournies aux services de police, l’individu a été arrêté le soir même, le lendemain nous l’avons formellement reconnu. Le parquet l’a présenté au tribunal en comparution immédiate, l’avocat de la défense a demandé un renvoi du procès au 15 juin, renvoi qui a été accordé par le tribunal, mais il a été incarcéré. Je tiens à remercier vivement les services de police de Sartrouville qui ont agi rapidement et surtout avec une grande compétence pour éviter tout incident lors de l’interpellation. J’entends bien évidemment continuer à me rendre dans ce quartier où je suis allé à de très nombreuses reprises. Il n’est pas question qu’un quartier de la circonscription me soit interdit par quiconque ».

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec mention de ce blog

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz