FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Misha Uzan le 13 juin 2012


On a comme une impression de déjà vu, de répétition. Une fois de plus, l’Irak est touché par un attentat.

Sunnites et chiites en Irak

Une vague d’attentats contre des pèlerins chiites et la police a fait mercredi au moins 53 morts en Irak, où la majorité chiite célèbre une importante fête religieuse, indiquent des sources policières et hospitalières. Quatre bombes visaient des pèlerins chiites à Bagdad et ont tué au moins 18 personnes. Ces pèlerins se rassemblaient pour célébrer l’anniversaire de la mort de l’imam chiite Moussa al Kadhim, arrière-petit-fils de Mahomet selon la tradition chiite.

A Hilla, dans le sud chiite de l’Irak, deux voitures piégées, dont une actionnée par un terroriste suicidaire, ont explosé devant des restaurants fréquentés par des policiers, faisant 22 morts et 38 blessés. La Syrie n’est pas seule à être atteinte par la guerre qui oppose sunnites et chiites dans tout le Moyen-Orient. Des extrémistes sunnites liés à Al Qaïda prennent régulièrement pour cibles les chiites en Irak.

Irak ou Syrie : les vrais modèles

De nombreux médias, et de nombreux mouvements, citent fréquemment la Turquie comme un modèle. Modèle d’islamisme dans une certaine modernité, technique notamment, modèle aussi de défi islamique à la démocratie.

Mais on peut se demander au contraire si les modèles qui dévoilent le mieux les oppositions au sein du monde musulman ne sont pas plus la Syrie, et peut-être aussi l’Irak où se livre, là aussi, une guerre entre des islamistes chiites pro-iraniens, et des islamistes sunnites idéologiquement plus proches des Frères musulmans et d’Al Qaïda.

Et on peut également se demander si l’affrontement entre un islam fondamentaliste et intégriste, et un islam moderne (libéra) dont parlent de nombreux intellectuels, n’est pas un épiphénomène tout à fait marginal, compte tenu du poids très faible des libéraux dans les pays d’occupation musulmane, et face à l’ampleur de l’affrontement entre islamistes sunnites et chiites, dont aucun n’est, ni moderne ni libéral.

L’Irak, les Etats-Unis et le Nouvel Observateur

Enfin, on peut clairement se demander si l’Occident, ou en tout cas la presse occidentale, a vraiment compris de quoi il est question lorsqu’on lit sur le site du Nouvel Observateur, qui rapporte ces attentats, la phrase : « Malgré le départ des troupes américaines, l’Irak continue d’être ébranlé par des violences interreligieuses ».

Une petite tournure de phrase glissée dans l’article et à laquelle on ne prêterait presque pas attention, mais qui laisse pourtant supposer que les troupes américaines auraient créé le problème religieux entre sunnites et chiites, ou bien l’auraient entretenu par leur présence. Comme si les islamistes chiites et les sunnites les avaient attendus pour se mettre dessus !

L’article remarque en outre que les actions violentes étaient plus nombreuses en 2006-2007, sans émettre aucune thèse d’explication. En fait, l’article informe peu, manipulation beaucoup, mais ne sert pas à comprendre le problème, ni à en débattre intelligemment.

Il faudrait écrire plutôt : « Suite au départ des troupes américaines, l’Irak est de plus en plus secoué par des violences interreligieuses ». Sans prétendre qu’il s’agirait là d’un meilleur texte, car tout aussi subjectif et incomplet sans doute, il ouvrirait sans doute un meilleur débat sur l’ Irak, les chiites, les sunnites, les islamistes, l’islam, etc.

Mais ne comptons pas sur Le Nouvel Obs pour cela.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Misha Uzan pour www.Dreuz.info et citizenkane.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz