FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 13 juin 2012

Je ne sais comment s’achèvera la représentation du spectacle des Branquignols qui se tient actuellement en duplex, entre l’Elysée et La Rochelle, mais je n’y vois, pour l’heure, que des perdants et une avarie dont la présidence Hollande aura du mal à se remettre.

François Hollande avait déjà l’image d’un Président faible et mou, dominé par des femmes fortes. Aujourd’hui, il n’est plus faible et mou, il est ridicule. Il n’est pas dominé par une femme forte : il est traité par une femme comme une serpillière.

Valerie Trierweiller, déjà surnommée dans la presse internationale le rottweiler de l’Elysée montre de jour en jour que le surnom n’est pas usurpé. Après avoir menacé ou fait licencier des journalistes, après s’en être pris à Julien Dray, cette charmante dame se permet d’envoyer un pied de nez gigantesque au visage de son compagnon.

A ce rythme, elle enterrera François Hollande dans quelques mois, et elle songera à une carrière façon Eva Peron en Argentine. On peut penser d’ailleurs que c’est elle qui exerce le réel pouvoir et que c’est la vraie signification du portrait officiel. Le résident de l’Elysée se promène dans le jardin pendant que dans le bâtiment, madame s’occupe des choses sérieuses.

Le problème est que madame n’a pas été élue au suffrage universel, et qu’il y a donc usurpation.

La fonction de première dame n’existe pas. La fonction de première concubine ou de maîtresse en chef n’existe pas non plus. La fonction de dominatrice à talons aiguilles acérés et fouet de cuir existe encore moins.

Si madame Trierweiller a des comptes à régler en privé avec Ségolène Royal, qu’elle les règle en privé. En les réglant en public et en venant contredire François Hollande, elle montre qu’elle n’a que faire du respect dû non pas à l’homme mais à la présidence de la République et au pays lui-même.

Si François Hollande accepte d’être traité ainsi, cela montre qu’il est absolument indigne d’occuper la fonction qu’il occupe et qu’il n’a lui-même aucun respect pour la présidence de la République et pour la France.

S’il n’est pas capable de tenir son couple ou le tient comme un masochiste qui jouit de se faire humilier, cela montre qu’il n’est pas capable de tenir quoi que ce soit et que les humiliations vont s’accumuler désormais.

Ce n’est pas un Président normal, en tout cas, non, ou alors la normalité à la française a bien changé. La France a échappé à Dominique Strauss-Kahn, l’échangiste priapique brutal : si c’est pour tomber sur les relations entre Cruella et son souffre-douleur, ce sera le signe que nous sommes en chute vertigineuse.

Je ne suis pas socialiste. J’ai même une horreur pour tout ce qui est socialiste. Je n’attendais rien de bon de François Hollande. Je n’avais pas grande opinion de madame Rottweiler, mais là, cela commence à dépasser mes pires cauchemars.

Je n’ai pas davantage de sympathie pour la cruche du Poitou et pour son stage de parachutisme électoral au-dessus de La Rochelle, mais si elle devait perdre à cause d’une morsure de Rottweiler et parce que c’est son ancien compagnon qui porte la laisse, le collier et la muselière, je trouverais cela absolument lamentable.

Je ne connais pas monsieur Falorni et je n’ai aucune envie de le connaître. Mais s’il devait être élu parce que madame Rottweiler a un compte à régler avec Ségolène Royal et parce que l’UMP n’a pas même été capable de présenter un candidat ayant un minimum de crédibilité, ce ne serait pas une élection de député, mais la désignation de celui qui porte la chandelle dans une sordide scène de ménage à trois.

Décidément, il y a quelque chose de pourri, d’avarié et de déliquescent dans la société française.

La maison en arrière fond est en train de brûler. Les acteurs qui s’agitent sur l’avant scène sont de grotesques et inquiétants histrions. On pourrait en rire si ce n’était pas aussi tragique.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz