FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 juin 2012

Michel Garroté – « Faut-il avoir peur de l’Islam ? ». Le très lucide et très bien documenté Père Guy Pagès réagit à cette question naïve posée par des ecclésiastiques égarés (extraits adaptés ; liens en bas de page) : ‘Faut-il avoir peur de l’islam ?’. Tel est le titre d’un dépliant publié par les éditions Bayard, dans la série ‘Les fiches croire’, en partenariat avec le Secrétariat pour les Relations avec l’Islam de la Conférence des Evêques de France, et disponible en quantité, depuis le mois de février, aux présentoirs des portes de nos églises, de France et de Navarre. La réponse donnée (par des évêques) à cette question (posée par ces mêmes évêques) est celle d’une ‘approche’ qui prétend passer ‘entre naïveté’ et ‘rejet’ (p.3), et qui, pour ce faire, n’hésite pas à utiliser l’odieux procédé de l’amalgame, ce qui, de fait, évite la naïveté, puisque conscience il y a, et le rejet, puisque coopération à notre islamisation il y a, comme je vais le montrer ci-après, écrit le Père Guy Pagès (Note de Michel Garroté : le dépliant intitulé ‘Faut-il avoir peur de l’islam ?’ auquel répond – ci-dessous – le Père Pagès est en effet un dépliant truffé d’erreurs historiques, géographiques, philosophiques et théologiques. Pour celles et ceux qui souhaitent approfondir le sujet de façon rigoureuse, je recommande – une fois de plus – les écrits remarquables de Bat Ye’or, Alexandre del Valle, l’abbé Alain-René Arbez, Guy Millière, Gilles-William Goldnadel, Raphaël Draï, Michel Gurfinkiel, Daniel Pipes et Ivan Rioufol).

Père Guy Pagès : Dès la page 2 apparaît la traditionnelle confusion entre ‘musulmans’ et ‘islam’, qui sert à attribuer à l’islam les vertus naturelles de certains musulmans dits modérés. Une chose en effet est-ce que vivent les musulmans, et, autre chose, ce qu’est l’islam. Écrire que ‘en Europe, l’immense majorité des musulmans vit un islam tolérant’ (p.5), n’est-ce pas écrire qu’il peut en être aussi autrement ? Cette constatation ne saurait donc en rien tranquilliser ceux pour qui l’islam est de nature démoniaque, menteur et assassin dès l’origine (Jean 8.44). Ne sait-on pas que les musulmans ont le devoir de soumettre la terre entière à la charia (Coran 4.74 ; 9.41) et que leur comportements et revendications évoluent en fonction de leur nombre ? ‘Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix quand vous êtes les plus forts’ (Coran 47.38).

Père Guy Pagès : Le procédé de l’amalgame est utilisé en mettant sur le même pied : les ‘croisades’ et ‘les conquêtes ottomanes’ (p.4). Comme si les croisades avaient été autre chose qu’une entreprise défensive des terres devenues pacifiquement chrétiennes et envahies à la pointe de l’épée par les armées mahométanes. Comme si les conquêtes ottomanes avaient été des réactions de légitime défense. ‘L’époque coloniale’ et ‘la guerre d’Algérie’ (p.4). Comme si la colonisation de ce qui n’était pas encore l’Algérie n’avait pas eu pour raison première de mettre fin aux rapts d’esclaves, aux razzias sur nos côtes méditerranéennes et aux actes de piraterie incessants durant des siècles.

Père Guy Pagès : ‘La Bible’ et ‘le Coran’. ‘On peut justifier la violence en se référant au Coran, c’est vrai aussi pour la Bible’ (p.7). Mais où un chrétien trouve-t-il dans le Nouveau Testament -sans lequel il ne lit pas l’Ancien Testament – un seul verset appelant à la haine et au meurtre comme on en trouve des centaines dans le Coran, tels ceux-ci : ‘Rien d’autre : le paiement de ceux qui refusent Allah et son messager, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que leur soient coupées la main et la jambe opposée, qu’ils soient expulsés de la terre’ (Coran 5.33). ‘Entre nous et vous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyez en Allah, seul’ (Coran 60.4).

Père Guy Pagès : Pour détruire la foi chrétienne et frayer la voie à l’islamisation des chrétiens, n’est-ce pas un excellent moyen d’amalgamer Bible et Coran ? Pour aider les chrétiens à accueillir l’islam leur sont vantés du Coran les ‘très nombreux versets en faveur de la paix et de l’harmonie’ (p.7), sans leur préciser que ces versets ont été abrogés par les versets violents (Coran 2.106). Flagrante désinformation. Injustifiable manipulation. Et ce, de la part de personnes censées compétentes et de surcroît agissant sous le couvert de l’autorité de l’Église, ajoute le Père Guy Pagès (fin des extraits adaptés de la réaction du Père Pagès ; ci-dessous, les liens vers les sources).

Pour ce qui me concerne et cela sera ma conclusion, je note que certains ecclésiastiques français abordent aujourd’hui l’islam, tel qu’ils ont abordé, dès les années 1970, le communisme. Je ne me prononce pas sur la question de savoir si c’est de leur part une forme de stupidité ou une forme de collaboration capitularde. En revanche, je me prononce de façon claire sur la démarche que les laïcs sont en droit d’adopter face à cette situation : que ces laïcs soient athées, chrétiens ou juifs, ils ont le droit de dénoncer tout ce qui – y compris dans les fausses allégations de facture ecclésiastique – fait injure à la vérité. La démarche consistant à dénoncer ce qui est faux demeure l’un des fondements de la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. Défendre la liberté sans défendre la vérité, ou défendre la vérité sans défendre la liberté, cela n’a aucun sens. L’islam est une idéologie prétendument religieuse, conquérante et parfois génocidaire. S’il n’est plus permis d’écrire cela, alors autant cesser d’écrire.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de ce blog

Liens vers les sources :

http://blog.islam-et-verite.com/?p=611

http://www.bayard-reseau.com/les-fiches-croire/faut-il-avoir-peur-de-lislam

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz