FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 juin 2012

Un document saisi par l’armée américaine au refuge d’Oussama Ben Laden au Pakistan révèle l’existence de liens entre la direction d’Al-Qaïda et l’Armée de l’Islam, un groupuscule jihadiste salafiste dans la bande de Gaza.

Le 3 mai 2012, un an après l’élimination d’Oussama Ben Laden par une unité d’élite de l’armée américaine, 17 documents ne relevant pas du secret-défense saisis durant l’opération dans son refuge d’Abbotabad au Pakistan ont été publiés en anglais sous le titre “Letters From Abbottabad : Bin Laden Sidelined? » par le Combating Terrorism Center – CTC de West Point dans l’Etat de New York.

Les 17 documents publiés ne sont qu’un extrait des 6000 documents présents dans les ordinateurs et les disques durs saisis au refuge d’Oussama Ben Laden à Abbotabad.

Les documents, dont le plus ancien remonte à début 2006 et le plus récent à Avril 2011, comprennent des lettres et des brouillons d’Oussama Ben Laden et d’autres responsables d’Al-Qaïda.

Un des documents, apparemment de l’année 2006, révèle des échanges de lettres entre l’Armée de l’Islam, un groupuscule jihadiste mondial dans la bande de Gaza proche d’Al-Qaïda, et la direction de l’organisation. La correspondance porte sur une question politico-religieuse de l’Armée de l’Islam sur la possibilité de recevoir un financement pour ses activités terroristes d’autres organisations palestiniennes (Jihad Islamique Palestinien, Fatah) et de pays « hérétiques » comme l’Iran chi’ite (qui, selon l’Armée de l’Islam, finance largement le Jihad Islamique Palestinien).

Al Qaïda a répondu positivement, affirmant que selon l’Islam, il est possible de recevoir des fonds d’autres organisations et de pays hérétiques pour les besoins du jihad (à l’image du JIP, le Jihad Islamique Palestinien)

L’Armée de l’Islam est une organisation jihadiste-salafiste créée début 2006 et opérant dans la bande de Gaza et se distinguant par ses importantes capacités opérationnelles par rapport aux autres groupuscules proches d’Al-Qaïda.

Son responsable est Mumtaz Dughmush, membre du puissant clan du même nom de Gaza.

Deux membres de l’Armée de l’Islam ont joué un rôle dans l’attaque dans laquelle Gilad Shalit a été enlevé. L’organisation effectue des attentats anti-israéliens via la Péninsule du Sinaï ainsi que contre des cibles occidentales et égyptiennes, à l’image du jihad mondial. Dans le passé, l’Armée de l’Islam a été accusée par le ministre égyptien de l’Intérieur d’être responsable des attentats contre l’église copte d’Alexandrie (Janvier 2011) et au marché Al-Halili du Caire (Février 2009).

L’Armée de l’Islam entretient des liens étroits avec le Hamas, qui lui garantissent une liberté d’action sur la scène gazaouite et égyptienne.

Dans sa requête à Al-Qaïda, l’Armée de l’Islam fait donc référence aux liens étroits qui unissent le Jihad Islamique Palestinien à l’Iran, le JIP (organisation musulmane sunnite) jouissant du généreux financement de l’Iran chi’ite « hérétique » pour ses actions du jihad, liens ayant incité certains de ses membres à adopter des positions chi’ites (« D.ieu préserve », comme le précise l’Armée de l’Islam dans la lettre à AlQaïda).

Dans les faits, l’Iran fournit effectivement au JIP un financement généreux dans le domaine militaro-financier, qui a permis d’en faire la deuxième organisation de par sa taille (après le Hamas) dans la bande de Gaza.

En échange de ce soutien, l’organisation, dénuée de contraintes contrairement au Hamas, est prête à plébisciter les intérêts iraniens dans le conflit avec Israël et sur la scène interne palestinienne.

Source : Centre Meir Amit d’Information sur les Renseignements et le Terrorisme au Centre d’Etudes Spéciales (CES), 12 juin 2012.

Et en face ? Une petite démocratie respectueuse de ses minorités arabes et chrétiennes, diabolisée et décrite comme un état voyou par les islamo-gauchistes parce qu’elle n’accepte pas de se faire envahir par l’Islam, comme l’Europe.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz