FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 juin 2012
Alicia Champlon – abattue à bout portant

Abdallah Boumezzar, un musulman modéré de 30 ans, a abattu de plusieurs balles dans la tête à bout portant Alicia Champlon, une adjudante de 29 ans, et Audrey Berthaut, maréchal des logis-chef, 35 ans, mère de deux filles de 5 et 13 ans à Collobrières dans le Var.

 
Alicia Champlon
Audrey Berthaut

Les deux femmes, en poste à Pierrefeu (Var), étaient intervenues pour régler un différend à la suite du vol d’un sac à main.

Tout débute par un cambriolage dont une habitante du village est victime dans la soirée de dimanche.

Un habitant avait aperçu un individu résidant dans le village avec un sac volé. La gendarmerie est aussitôt alertée, deux femmes de la brigade territoriale de Pierrefeu se rendent au domicile de l’individu suspecté du vol.

Une bagarre éclate, celui-ci assomme une des gendarme avant de lui subtiliser son arme.

Remarquant qu’elle porte un gilet pare-balles, il lui tire plusieurs balles dans la tête à bout portant. Puis, il poursuit la deuxième femme gendarme qui avait pris la fuite dans la rue. Il l’abat, froidement. Puis il prend la fuite avec sa concubine.

La section opérationnelle du GIGN les arrêtera vers 3 heures du matin dans une ruelle du village.

Si cet homme est l’avenir de la France, il y a lieu de le relâcher au plus vite, que fera la France sans lui.

Ces deux femmes sont mortes de la défaillance flagrante de la justice. Et lorsque François Hollande a déclaré qu’ « à travers ce drame, c’est la République qui est atteinte », c’est le rôle du juge dans la protection des gens qui pose problème.

C’est au juge de mettre les prédateurs hors d’état de nuire, et ils ne le font pas, pour des raisons idéologiques où les criminels sont considérées comme les victimes de la société.

Abdallah Boumezzar est un multirécidiviste.

Il comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Toulon pour violences contre sa mère.

Il était bien connu de la justice pour des faits de violences, et était déjà sous le coup d’une peine de deux ans fermes. Avant cela, il avait été condamné en 2002 à 30 mois de prison ferme pour trafic de drogue. Pourtant le juge a préféré « une mise à l’épreuve et une obligation de soins », et l’avait remis en liberté (avec interdiction de se rendre au domicile de sa mère), sans quoi les deux gendarmes seraient encore en vie, et les deux petites filles de 5 et 13 ans auraient encore une maman.

Nous sommes de tout cœur et présentons nos condoléances aux familles détruites et à ces deux petites filles rendues orphelines par la nonchalance des juges.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/18/97001-20120618FILWWW00686-collobrieres-le-suspect-a-echappe-a-la-prison.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz