FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 juin 2012

Les mises à jours d’informations se feront sur cet article et seront indiquées en rouge.

 Selon les propos du procureur, ci dessous, le musulman insiste pour que l’on sache qu’il a agi pour des raisons religieuses.

Prise d’otages : le procureur précise les… by BFMTV
Selon Frederic Tamisier, le chef de la police, le musulman preneur d’otage a été légèrement blessé à la jambe, et aucun des otages n’est blessé.

17h15. L’islamiste schizophrène serait sorti avec un otage avant de rentrer. C’est à ce moment que le GIPN a lancé l’assaut.

17h13. Le preneur d’otages est dans l’ambulance, il est blessé à la cuisse.

17h08. Il tentait de mettre le feu à l’agence bancaire quand les hommes du GIPN sont intervenus.

17h00. Les secours soignent le musulman preneur d’otages, blessé pendant l’assaut.

16h55. Le preneur d’otages a été interpellé.

16h50. Trois coups de feu : les deux otages libérés et le musulman a été blessé selon un témoin sur place.

Contrairement à la tentative de désinformation du maire de Toulouse, qui affirmait que le preneur d’otage « n’est connu que pour des antécédents médicaux », BFMTV confirme que Le preneur d’otages est connu des services de police, et qu’il a demandé une médiation du Raid. La piste al Qaida n’est pas confirmée, mais elle n’est toujours pas démentie.

16h45. Assaut imminent. Tout le monde est entré dans le QG du GIPN.

16h26. Une deuxième équipe du GIPN vient d’arriver de Marseille.

16h18. Un ami du forcené vient d’arriver sur place afin de lui parler. Il est accompagné du vice-président du conseil général Jean-Louis Llorca.

16h20. Le second coup de feu était en fait une intervention du GIPN. Le bruit que de nombreux témoins ont pris pour un coup de feu en milieu d’après-midi était en réalité celui de l’ouverture en force d’un accès à l’arrière de l’agence bancaire par le GIPN.

Le preneur d’otages « tient à faire savoir qu’il n’agit pas du tout pour l’argent, mais par convictions religieuses », selon Michel Valet, le procureur, et selon le préfet. 

JPG : Les médias le présentent comme schizophrène. Il aurait des explosifs, une arme, agirait pour des raisons religieuses. C’est la schizophrénie islamiste je suppose…

16h04. L’homme aurait libéré des otages, et en échange demande de s’exprimer devant les journalistes.

15h59. Selon le maire de Toulouse Pierre Cohen, qui s’est rendu sur place, le forcené « n’est connu que pour des antécédents médicaux ».

JPG : On voudrait rassurer la population qu’il n’y a pas de nid terroriste à Toulouse qu’on ne s’y prendrait pas autrement…

15h52. Un deuxième otage libéré. Selon BFM-TV et i-Télé, un deuxième otage aurait été libéré. Il s’agirait d’une femme.

15h49. D’après une source policière, le preneur d’otages aurait effectué un séjour dans l’hôpital psychiatrique Gérard-Marchant.

JPG : Autrement dit, l’islam ne rend pas seulement criminel et terroriste, impérialiste et voleur de terres, il rend également fou.

15h40. Un second coup de feu tiré dans la banque selon la police, mais le ministère de l’intérieur vient de démentir

15h39. Les policiers de la BRI encercleraient la banque selon des sources sur place.

Voici une information qui résonne comme un air maintenant très connu. La même litanie que pour le double meurtre des gendarmes il y a deux jours dans le Var (1). Est-ce une consigne ? :

La sœur du preneur d’otage témoigne : « Mon frère a la rage ». La soeur du forcené a joint son frère sur son portable au cours de la prise d’otages : « Il n’avait pas l’air d’avoir peur et il avait l’air bien », a-t-elle confié à l’AFP. La jeune femme qui habite Toulouse explique que son frère a 26 ans et qu’il « avait été placé à la Ddass quand il était petit, a la rage et a peur du monde extérieur ».

Par ailleurs, les médias commencent déjà à parler d’un « forcené », d’un « fou », d’un « homme isolé ». La machine à désinformation est en marche tandis que le drame se déroule.

La rue Camille Pujol a été évacuée, comme on peut le voir sur cette vidéo d’un voisin.

15h01. Le preneur d’otages serait originaire de Castres dans le Tarn. La police judiciaire serait en route pour réaliser une perquisition à son domicile.

14h45. Conférence de presse du préfet prévue dans 30 minutes sur place.

14h35. Une otage libérée. D’après un témoignage sur place, une otage aurait été libérée contre de l’eau et de la nourriture et prise en charge au QG du GIPN.

14h30. Les habitants de l’appartement situé au-dessus de la banque évacués au QG du GIPN. Les personnes ont été prises en charge au QG du GIPN à 200 mètres de l’établissement bancaire.

14h27. Le terroriste présumé est connu des services de police.

14h17. Le preneur d’otages prétend s’appeler « Boumaza », selon deux sources policières qui précisent que cette identité leur a été donnée phonétiquement et qu’elle doit être confirmée.

13h52. Un contact téléphonique entre le preneur d’otages et la police. Les forces de l’ordre ont établi un contact téléphonique avec le terroriste présumé. Mais aucune négociation n’est pour l’instant entamée.

13h42. Une employée de la banque au téléphone. Une employée actuellement dans l’agence CIC a répondu au téléphone à l’AFP. S’exprimant d’un ton très calme, elle s’est refusée à faire tout commentaire sur la prise d’otages en cours. « Je réponds aux clients de la banque » a-t-elle simplement précisé.

13h40. Le GIPN prend position autour de la banque.

13h37. Robert Paturel, ancien membre du Raid, estime que le preneur d’otages est un « pied nickelé« . Selon lui, il s’agit d’un acte isolé, d’un braquage qui a mal tourné. « Ce qui s’est passé à Toulouse (notament l’affaire Merah, ndlr) a créé des vocations », a-t-il déclaré sur BFMTV.

13h25. L’appartement situé au-dessus de la banque évacué, selon.

13h22. Le GIPN est arrivé sur les lieux.

13h03. Le GIPN est attendu pour 13h30. Il s’agirait du même groupe d’intervention que lors de la prise d’otage à Météo France.

12h59. Selon un journaliste, une intervention va avoir lieu et les journalistes sont invités à reculer.

12h32. Les commerces alentours ont également été fermés.

12h30. Le lycée a été évacué. Des épreuves du BAC ont lieu cet après-midi au lycée du Caousou. Aucune précision quant à la tenue de l’examen.

Un refus de la banque. Le terroriste présumé aurait sorti son arme face au refus d’un employé de lui délivrer de l’argent liquide.

12h20 : Les parents d’élèves du Caousou aurait reçu des textos leur demandant de venir chercher leurs enfants.

7 minutes à pied entre le CIC et la planque de Merah

Un homme se revendiquant d’al Qaida est entré armé dans une agence bancaire du CIC située avenue Camille Pujol, à près de 100 mètres de la dernière planque du terroriste Mohamed Merah, éliminé en mars dernier.

Un coup de feu a été entendu, et quatre personnes, dont le directeur de la banque, se trouvent à l’intérieur de l’agence.

CIC avenue Camille Pujol, Toulouse

L’homme armé qui se revendique d’Al Qaida a demandé l’intervention du raid.

L’école a proximité a été fermée et professeurs et élèves sont enfermés à l’intérieur. De même, les trajets des bus qui approchaient de la banque ont été déviés.

Plus d’infos dans quelques minutes…

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et La dépêche

(1) http://www.dreuz.info/2012/06/un-musulman-abat-deux-femmes-gendarmes-dans-le-var/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz