FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 juin 2012

Michel Garroté – L’hebdo gauchiste parisien Le Nouvel Observateur raconte sur son Site que Le chef de cabinet élyséen de la compagne du président assure qu’elle « peut continuer à tweeter comme elle veut » (ndmg – on s’en tape) et « n’est pas frappée d’un interdit » (ndmg – on s’en fiche). Valérie Trierweiler « réfléchit toujours » au rôle qu’elle entend jouer en tant que Première dame à l’Elysée mais ne compte pas arrêter de tweeter après la tempête médiatique provoquée par son message de soutien à l’adversaire de Ségolène Royal lors des législatives. Alors que le quotidien « Le Parisien » affirme, sur la foi de confidences à une amie, que la compagne du président François Hollande admettrait avoir « commis une erreur » avec son tweet d’encouragement à Olivier Falorni. Son entourage n’a pas confirmé.

Son chef de cabinet, Patrice Biancone, souligne que cette affaire a été « surmédiatisée » et relève qu’en définitive, elle n’a pas eu d’incidence sur le résultat des législatives (ndmg – si c’est ‘La Pravda parisienne’ qui l’affirme…). Valérie Trierweiler « réfléchit toujours au rôle qu’elle entend jouer » et à sa façon de communiquer, mais en tout état de cause « elle peut continuer à tweeter comme elle veut (ndmg – il va nous le répéter combien de fois encore ?). Elle n’est pas frappée d’un interdit », a ajouté son chef de cabinet. « Il faut un peu de temps » encore pour définir son périmètre d’action, a-t-il dit par ailleurs en précisant que « la défense des enfants, l’égalité des chances font partie des domaines dans lesquels elle envisage de s’investir » (ndmg – on s’en moque de savoir si elle compte s’investir dans la défense des crabes et des moules).

Pour le reste, la vie de la Première dame suit son cours normal à l’Elysée. « Elle vient tous les jours travailler », a indiqué Patrice Biancone, soulignant qu’elle « reçoit beaucoup de courrier » mais sans afflux particulier, depuis l’affaire du tweet (ndmg – La Pravda…). Son absence lors du déplacement de François Hollande pour le sommet du G20 au Mexique n’a rien de surprenant, a-t-il expliqué, Valérie Trierweiler ayant prévu de longue date de rester à Paris au moment où deux de ses fils passent leur bac (ndmg – ils ont six ans ?). Rien d’étonnant non plus au fait que sa notice biographique ait disparu du site internet de la présidence de la République. « Elle a été retirée provisoirement comme à chaque fois qu’il y a des changements, mais une nouvelle page va réapparaître » (ndmg – la nouvelle version de sa notice biographique mentionnera avec rigueur et franchise l’affaire du tweet, aurait dû ajouter Biancone…).

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120620.OBS9177/trierweiler-n-arretera-pas-de-tweeter.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz