FLASH
[26/04/2017] Ted Cruz veut saisir les milliards d’El Chapo pour payer le mur entre le Mexique !  |  L’UE entame le processus de levée d’immunité de Le Pen concernant le mauvais usage de fonds européens  |  La Chine exige des Etats-Unis l’arrêt des exercices militaires avec la Corée du sud  |  Macron a été sifflé à son arrivée chez Whirlpool  |  Explosion dans la bande de Gaza : 3 blessés, cause encore inconnue  |  Israël : Tentative d’attaque au couteau par un terroriste palestinien près de Naplouse illégalement occupée par les colons arabes. Racaille puante neutralisée.  |  Attentats de janvier 2015 : 10 personnes interpellées pour la fourniture d’armes à Amedy Coulibaly  |  [25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 juin 2012

Valérie Trierweiler, une peste à l’Elysée, c’est le titre de la couverture du magazine suisse l’Illustré d’hier 21 juin, et j’aime ça.

Le rédacteur en chef du magazine explique son irritation dans un éditorial vitriolé :

Son coup vache envers Ségolène fait dire aux phallocrates qu’on ne peut pas attendre d’un président ne maîtrisant pas sa moitié qu’il tienne l’ensemble d’un pays comme la France.

Sans compter que cet acte de jalousie renforce le lieu commun selon lequel les femmes rivales sont difficilement capables d’élever le niveau au-dessus du crêpage de chignon.

Bref, en voulant prouver à la face du monde qu’elle était une femme libre, la « première compagne » vient de démontrer qu’elle est asservie par ses propres turpitudes.

La France voulait un président « normal », la voilà servie, avec un François Hollande empêtré dans une intrigue sentimentale des plus ordinaires.

Pas sûr, toutefois, que cela soit cette normalité-là que les Français réclamaient.

Vive la Suisse libre !

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz