FLASH
[26/02/2017] Un vol direct Tel-Aviv Manille (Philippines) à partir du mois de mars 2017  |  Londres (Bromley) Attentat : 1 voiture fonce sur des piétons. Au moins 5 blessés, conducteur arrêté  |  Jamais dans les médias : Hamas condamne l’Egypte qui a détruit un tunnel terroriste qui a tué 3 palestiniens  |  [25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 juin 2012

Jennifer Rubin, dans le Washington Post (1) soutient que personne n’a été aussi fantastique pour les Républicains que Barack Obama.

– Il a incité la création du super puissant Tea Party.

– Il a aidé les Républicain à gagner la majorité au Congrès en 2010.

– Il a permis aux Républicains de se renforcer au Sénat.

– L’Obamacare a fait exploser le nombre de jurisprudences conservatives.

– Son refus de soutenir les droits de l’homme à l’étranger a créé un révolte dans les deux camps politiques, et a rappelé que la politique étrangère doit être régie par les valeurs fondamentales de l’Amérique.

– Il a jeté un certain nombre de députés indépendants dans les bras du camp Républicain.

Et plus que tout, il a contraint les conservateurs à se livrer à un profond travail de réflexion afin de rappeler avec talent nos principes de liberté religieuse, de moins de gouvernement, du marché libre, et de la démocratie constitutionnelle.

Au parti Démocrate, il a collé l’étiquette « taxer plus et dépenser plus » (chère à François Hollande), alors que Bill Clinton avant lui avait déclaré que « l’ère des énormes gouvernements était révolue », faisant de ce dernier l’un des meilleurs arguments de Mitt Romney, son opposant et candidat Républicain.

– Son refus du pipeline Keystone XL, qui permettait de réduire la dépendance des Etats Unis vis à vis du pétrole arabe, a agacé et divisé son propre parti.

– Il a fait perdre aux Démocrates une partie du vote Juif, ce que personne avant lui n’avait accompli.

– Il a ressuscité la vieille réputation des Démocrates de soutiens des mauvaises causes et des causes perdues en recherchant à apaiser les régimes totalitaires, en cédant une partie du pouvoir de l’Amérique à ses alliées, et en réduisant le budget de la défense.

Même Jimmy Carter n’a pas à ce point fait dériver son parti vers la gauche, au point que les libéraux intellectuels ont pratiquement usé toutes leurs créativité, et renoncé à beaucoup de leur rigueur intellectuelle pour couvrir tous les faux pas de Barack Obama.

Les Démocrates réalisent maintenant que les présidents vont et viennent, mais que le parti, les journalistes, les mouvement politiques, eux, durent bien plus que quatre ans.

Certains en sont tellement convaincus, que c’est un membre du parti Démocrate, l’avocat Larry Klayman, qui a déposé plainte pour demander au juge de Floride (2) « d’interdire de façon permanente à la Commission électorale de Floride de certifier la candidature d’Obama aux prochaines élections, aux primaires démocrates, et à l’élection présidentielle », car la cour, selon lui, doit « contraindre le Secrétaire d’Etat à respecter la Constitution de Floride qui demande qu’il vérifie l’éligibilité du président »

Klayman soutient qu’il existe des doutes sérieux et raisonnables sur le fait que Obama soit né aux Etats Unis, et que « même s’il est né aux Etats Unis, il ne remplit pas les conditions exigées par la constitution, qui stipule que seul un américain né de parents américains peut se présenter à l’élection présidentielle ».

Klayman ajoute que « les parents d’Obama ne sont pas tous les deux américains, son acte de naissance présenté par la Maison Blanche est un faux, et il s’appuie même sur l’enquête du Sheriff de l’Arizona, Joe Arpaio, considéré par les Démocrates comme le diable en personne à cause, entre autres, de son obstination à rechercher la vérité sur Obama ».

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.washingtonpost.com/blogs/right-turn/post/obama-is-killing-the-democratic-party/2012/06/06/gJQAGCVlJV_blog.html
(2) http://www.wnd.com/2012/06/attorney-asks-judge-to-have-obama-vetted/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz