FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juillet 2012

17% de Juifs déclarent avoir été victimes d’actes antisémites verbal ou physiques ces deux dernières années (seulement 1/4 déposent plainte) : le sentiment d’insécurité, de danger, et d’indifférence de l’Etat que ressentent les Français de religion juive, et qui ressort du sondage en ligne mené par deux sites juifs, Jforum et Siona (1), atteint un seuil qui rappelle l’atmosphère de l’immédiate avant-guerre. 96% des Juifs trouvent l’antisémitisme en France très inquiétant ou inquiétant. 96%…

Les belles paroles du gouvernement ont fait long feu.

Pour 90% d’entre eux, les Juifs ont compris qu’au delà des promesses, rien ne se passe ni ne se passera, et ils pensent que la situation va empirer, car la réalité de tous les jours ne trompe plus que les gauchistes et les antiracistes, qui n’ont pas d’yeux pour le racisme des noirs et des arabes contre les juifs.

Un constat à la fois inquiétant et rassurant.

Ce que disent les Juifs est inquiétant en ce qu’il confirme à quel point les élites, journalistes intellectuels et politiques unis, tout empêtrés dans leurs non-dits, leur déni de la réalité, et leurs confortables postures correctes, concourent à faire pourrir, de façon qui semble de moins en moins réversible, une situation que Dreuz et quelques autres dénoncent depuis des années.

Rassurant parce que la justesse de l’analyse que fait la minorité la plus agressée de France est d’une précision chirurgicale. Les Français de confession juive ne s’en laissent pas raconter.

Notamment, 88% des 1302 personnes qui ont répondu au sondage ont parfaitement détecté la lourde responsabilité des médias dans la montée de l’antisémitisme. Leur hégémonie antisioniste, qui attise chez les agresseurs de juifs l’irrésistible pulsion de vengeance de leurs « frères palestiniens », pourrait être qualifiée de caricaturale si elle n’était pas, entre autres, porteuse des morts de Toulouse.

Secondo, 75% constatent que leurs agresseurs sont des islamo-intégristes et des pro-palestiniens, alors qu’aucun crime, nous l’avons tristement constaté, n’est assez immonde pour briser l’interdit médiatico-politique de parler de la haine du juif enseignée par l’islam et véhiculé dans les cités et les mosquées.

L’outrage atteint jusqu’à Patrick Klugman, l’avocat des familles juives des victimes du terroriste de Toulouse, qui a réussi le tour de force d’évoquer le dossier sur RTL sans jamais prononcer le mot islam, musulman, terrorisme, ou encore Gaza.

Un chiffre qui fera plaisir à Pascal Boniface et Stéphane Hessel, qui pensent que le monde tournerait bien mieux sans juifs, 39.6% des juifs interrogés pensent qu’il n’y a plus d’avenir pour les Juifs en France, et près de 60% pensent ou ont décidé de partir.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) www.siona.fr, www.jforum.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz