FLASH
[23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2012

Soyaux, banlieue du grand Angoulême (1). Le conseil municipal s’est réuni lundi dernier, comme d’habitude.

Comme d’habitude, lors des questions diverses, Fanta Diallo, conseillère municipale, a soulevé le problème récurrent de la petite délinquance que tout le monde nomme -et accepte – comme des « incivilités ».

« Les habitants se plaignent des rodéos qui ont lieu boulevard Jean-Jaurès, a-t-elle lancé. Il n’y a pas de ralentisseurs, c’est un problème de sécurité important. Il faut trouver des solutions ».

Les fauteurs de troubles tournent sur le Champ-de-Manoeuvre, et coupent les ronds-points en droite ligne. Plutôt que de parler aménagements « il s’agit plutôt d’un problème d’incivisme des personnes qui est à revoir ! » répondra un autre conseiller municipal.

En effet, incivisme… non respect de l’ordre. Non respect de l’autorité. Non respect des autres. Impunité totale qui donne aux jeunes une perception de toute puissance, et de mépris pour ceux qui les laissent faire. La provocation, qui sert à tester les limites de ce qui est faisable, ira de plus en plus loin…

Autre point noir abordé lors du conseil. Des enfants se sont approprié une pelouse donnant juste sous les fenêtres des résidents, qui ont perdu toute la tranquillité des lieux. Ils en ont fait un terrain de foot qu’ils utilisent jusqu’à des heures avancées le soir, parfois jusqu’à minuit ou une heure du matin.

Là encore, des élus demandent une solution. « Ce qui n’est pas normal, c’est que les enfants soient dehors à ces heures-là ! », dira Philippe Richard, le maire-adjoint.

La coupable passivité, la terrible impuissance sont de formidables fabriques de racaille.

Le maire, interpellé, déclara que « la Police n’était pas la pour réprimer mais pour faire de la relation publique » témoigne un habitant. Perte des repères.

Quelles valeurs ces parents transmettent à leurs enfants qui sont dehors la nuit et gênent les citoyens ? En quoi ces valeurs représentent une chance pour la France ?

Leurs parents ne leur enseignent pas à respecter les autres ? Ils ne les habituent pas à mener une vie saine et rythmée où l’enfant doit se coucher tôt ? Ils ne leur enseignent pas les règles de vie en commun ?

Ces parents sont si médiocres ? Ont-ils été élevés sans discipline, sans encadrement ? Ont-ils été laissés à eux-mêmes ?

Ou enseignent-ils à leurs enfants la revanche, la haine, le rejet des blancs et le racisme ?

Comment pourront-ils respecter leurs maîtres d’école ? Comment apprendront-ils la discipline de l’effort, le difficile apprentissage d’un métier gratifiant ?

Que deviendront ces sauvageons quand ils auront 16 ans, si leurs parents en ont déjà perdu le contrôle ?

Ce sera vente de drogue, vol de scooters, viol en tournante… et puis, un soir, une humiliation, ce sera une giclée à la Kalashnikov sur les jeunes qui se trouvent à la sortie d’une boîte de nuit de Lille ?

Ces petits voyous représentent le gros des naissances. Faut-il être énarque pour ne pas comprendre quel avenir la France se prépare, pendant que les élites vocifèrent que la diversité est sa chance ?

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.charentelibre.fr/2012/07/02/les-incivilites-pointees-du-doigt,1103410.php?

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz