FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2012

On pouvait s’y attendre…

La coupe de la potiche est pleine. Trop c’est trop, et les quatre enfants de François Hollande ont sonné la fin de la récréé : ils ne veulent plus entendre parler de leur belle-deuche, Valérie Trierweiler.

Ce sont les retombées du putain de tweet de la première peste de France, mais pas seulement. La plaisanterie durait depuis des années, mais là, Valérie Trierweiler arrivée tout au sommet de l’état, ne se sentait plus.

Il y a quelques jours, en légende d’une photo du président Français à Berlin, dans le dernier livre (1) sur François Hollande illustré des notes de la première copine, Trierweiler a tiré une nouvelle flèche empoisonnée en direction de Royal : « Berlin. Le retour. Nous y étions allés ensemble en 2001 » écrit-elle, apprenant à Ségolène Royal que c’est en 2001, et non fin 2005, qu’elle lui a volé son homme.

Les quatre enfants du président de la République et de son ex-compagne, Ségolène Royal se sont rangé du coté de leur mère, « l’entourant de leur affection le soir même de sa défaite à la Rochelle » explique un journaliste.

François Hollande, quant à lui, n’avait pas du tout apprécié que sa compagne fasse souffrir ses enfants en raison de sa maladive jalousie pour sa rivale évincée. Il savait pourtant qu’avec le temps, l’affaire lui sauterait un jour ou l’autre à la gueule.

« Ils ont certes fait des efforts avec Valérie pour leur père, confie un élu socialiste à Gala. Thomas a joué le jeu, pendant la campagne présidentielle notamment, mais là, c’est fini. »

« S’ils ont connu des tiraillements comme tous ceux dont les parents se séparent un jour, ils ont toujours été très proches de leur mère. Et ils la soutiennent à cent pour cent. » lâche un proche.

Suite au tweet de Trierweiler, ils ont indiqué au président qu’ils refusent de revoir cette dernière.

Un coup dur pour le président de la République, tiraillé entre ses enfants qu’il adore et la nouvelle femme de sa vie, qui a promis de se venger sur les Français et de leur en faire voir, pendant cinq ans, de toutes les couleurs.

Dans le livre de photo, une Valérie Trierweiler infantile écrivait : « Oui, François a eu une femme avant moi… Je fais avec ».

Les enfants lui ont répondu : casse-toi pauvre conne.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.dreuz.info/2012/06/valerie-trierweiler-recidive-la-nouvelle-petite-phrase-qui-assassine-segolene/
http://fr.news.yahoo.com/val%C3%A9rie-trierweiler-enfants-fran%C3%A7ois-hollande-refusent-revoir-111300624.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz