FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 juillet 2012


Michel Garroté – Manaf Tlass, général dans la Garde républicaine syrienne et membre de l’entourage de la famille Assad a fait défection. Il s’agit du fils du général Moustapha Tlass, ancien ministre de la Défense et ami de longue date de Hafez el-Assad, le père de l’actuel chef de l’Etat. Manaf Tlass faisait partie de la nomenklatura syrienne. Il est en route pour Paris, où se trouvent son père, sa femme et sa soeur, Nahed Ojjeh, veuve du marchand d’armes et milliardaire saoudien Akram Ojjeh. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a confirmé cette défection. Originaire de Rastane, dans la province de Homs centre aux mains des rebelles, ce sunnite, âgé d’une quarantaine d’années, a été un ami d’enfance de l’actuel président Bachar el-Assad. Général dans la Garde républicaine, une unité d’élite chargée de la protection du régime, il avait été écarté il y a plus d’un an de ses responsabilités, car jugé peu fiable.

Manaf Tlass avait tenté des missions de conciliation entre le pouvoir et le rebelles à Rastane et à Deraa, mais sans succès. Depuis plusieurs mois, il avait troqué son uniforme pour des habits civils et se trouvait à Damas, où il s’était laissé pousser les cheveux et la barbe. La rupture avec le pouvoir a été consommée avec le refus du général Tlass de prendre la tête de l’unité chargée de l’offensive en février-mars contre Baba Amr, un quartier de Homs contrôlé par les rebelles. Bachar el-Assad l’aurait ensuite mis à l’écart. Manaf Tlass a choisi de partir, furieux, après le refus de Bachar el-Assad de le faire passer du grade de général de brigade à celui de général de division lors de promotion militaire annuelle annoncée chaque 1er juillet. Selon des proches du général, toute sa famille se trouve déjà à l’étranger ainsi que son frère Firas, un homme d’affaires installé à Dubaï. Son cousin Abdel Razzak Tlass, est le chef à Homs de la brigade Farouk, une unité combattante de l’Armée libre syrienne (ALS), composée en grande partie de déserteurs.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/767116/Lami_de_Bachar_el-Assad_lui_tourne_le_dos_%3A_Manaf_Tlass_se_rend_a_Paris.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz