FLASH
[20/02/2017] L’ambassadeur Russe auprès de l’ONU Vitaly Churkin est décédé  |  Argenteuil, un jeune de 14 ans invente une agression par des policiers en s’inspirant de Théo  |  Sondage présidentiel : Marine Le Pen 44%, Fillon 56%, Macron en baisse à cause d’internet  |  Une pétition demande à JK Rowling qui veut une migration illimitée, d’accueillir des réfugiés musulmans dans sa demeure de 18 chambres  |  Un musulman de 35 ans a été condamné pour avoir planifié avec l’Etat islamique un attentat dans un bus de Tel Aviv  |  Trump : « Ils prennent les gens pour des idiots ! Les médias Fake News font croire que l’immigration de masse en Suède marche à merveille »  |  Philippines: un navire vietnamien attaqué, 1 mort, 6 otages  |  Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 juillet 2012

Michel Garroté – L’Argentine est devenue une Nation de résidence temporaire pour les narcotrafiquants mexicains et colombiens qui cherchent un lieu où se cacher. Pour plusieurs de ces fugitifs recherchés par la justice mexicaine et colombienne, l’Argentine s’est convertie en une planque confortable où nombre d’entre eux se cachent temporairement tandis qu’ils poursuivent leurs trafics de stupéfiants. Il existe effectivement des zones marginales en Argentine où les narcotrafiquants se sont installés, offrant leurs services en échange du silence sur leur présence.

Ce sont des zones où la probabilité que l’on procède légalement contre les barons de la drogue mexicains et colombiens est extrêmement faible, car les autorités de ces provinces reculées n’ont pas les outils juridiques nécessaires pour enquêter sur des crimes aussi complexes que le narcotrafic ; et parce qu’en général, ces provinces ne coopèrent pas avec d’autres pays.

Des cartels, notamment celui de Sinaloa ont infiltré des régions argentines très pauvres de la partie tropicale du nord, limitrophe du Paraguay et du Brésil, où, avec la complicité des autorités locales, ces cartels peuvent agir en toute impunité. Des narcotrafiquants colombiens et mexicains vivent ainsi, avec leurs familles, dans ces zones exclusives.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz