FLASH
[26/03/2017] L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 juillet 2012

Communauté juive israélienne civile en Judée

Michel Garroté – Des responsables « palestiniens » en Judée et en Samarie ont décidé aujourd’hui mardi la tenue d’élections locales en Judée, en Samarie et dans la bande de Gaza, le 20 octobre prochain, les premières élections depuis 2006. En 2011, des responsables « palestiniens » en Judée et en Samarie avaient annoncé à deux reprises la tenue d’élections, d’abord le 9 juillet 2011, puis le 22 octobre.

Au nom du soi-disant « accord de réconciliation nationale » signé le 27 avril 2011 entre le Fatah et le Hamas, les deux mouvements rivaux devaient, paraît-il, céder la place à un « exécutif transitoire non partisan » chargé d’organiser des élections dans un délai d’un an. Mais les clauses de cet « accord » sont restées sans effet et les élections ont été constamment repoussées. Les élections annoncées pour octobre prochain le seront-elles aussi ?

Rappelons que les dirigeants du Fatah veulent un « Etat palestinien » Judenrein, autrement dit la déportation de centaines de milliers de Juifs.

Michel Garroté
Rédacteur en chef
Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz