FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 juillet 2012

L’armée russe continue de soutenir le régime de Damas

Michel Garroté – Des hélicoptères sont entrés pour la première fois en action dans Damas même, la capitale syrienne. Ils ont mitraillé des quartiers dans la nuit de lundi à mardi. De nouveaux affrontements opposent actuellement ‘armée et les rebelles. Des rebelles contrôlent la ville de Talbissé dans le centre du pays. Depuis dimanche soir, les combats dans la capitale se déroulent dans plusieurs quartiers, notamment celui de Midane, proche du centre-ville. Ce quartier est encore la cible de tirs d’obus de mortier aujourd’hui mardi et des combats opposent rebelles et troupes régulières. Une grosse fumée noire est visible ce mardi au-dessus du quartier de Midane. L’armée essaye de pénétrer dans Midane mais les rebelles de l’Armée Syrienne Libre (ASL) l’ont stoppée. Les soldats ont alors intensifié les bombardements. Ils tirent sur tout et viennent de détruire la mosquée Ghazwat Badr, causant de nombreux blessés dans un secteur qui manque de médecins pour soigner les blessés.

Par ailleurs, dans la nuit de lundi à mardi, le quartier de Qaboun a été visé par des tirs depuis des hélicoptères tandis que des combats se sont déroulés dans les quartiers de Aassali, de Hajar el-Aswad et de Qadam. A Qaboun les troupes de Bachar al-Assad ont tenté de prendre d’assaut le quartier mais le secteur a été défendu par l’ASL. Les soldats de Bahar a-Assad ont bombardé les transformateurs de courant dans le quartier après minuit et les blessés n’ont pas pu être évacués en raison de la présence de tireurs du régime embusqués. A Jaramana, dans la banlieue de Damas, des habitants ont entendu des tirs nourris lundi soir jusqu’à minuit. Ils ont entendu également le bruit d’hélicoptères. Des rafales d’armes automatiques sont entendues ce mardi au coeur même de Damas, sur la place Sabeh Bahrat. Des membres de la sécurité, armés de kalachnikovs, couraient sur cette place où se trouve le siège de la Banque centrale.

D’autres tirs sont entendus également rue de Bagdad, grande artère à proximité de cette place. La répression et les combats ont fait 149 morts hier lundi, dont 82 civils, 41 soldats et 26 rebelles. Le bilan le plus lourd est enregistré dans la ville de Hama, où 33 civils ont péri dans des tirs et des combats dans le quartier de Hamidiyé. Les rebelles ont annoncé hier soir lundi avoir pris le contrôle de Talbissé, une ville de la région de Homs proche de la frontière libanaise. Ce mardi que les insurgés ont réussi à contrôler tous les postes de sécurité dans cette ville longtemps bombardée par les forces régulières. L’Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs et de civils armés, a indiqué hier soir lundi avoir lancé une opération d’envergure, baptisée « Volcan de Damas et Séismes de Syrie ». L’ASL affirme avoir commencé à attaquer toutes les stations et les postes de sécurité dans les villes et dans les campagnes pour provoquer des combats violents avec les forces régulières et les appeler à se rendre.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz