FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 19 juillet 2012

Donc un attentat terroriste islamique a assassiné sept personnes et en a blessé plusieurs autres, pour certains gravement. Donc les morts et les blessés sont des Juifs venus d’Israël en vacances sur la mer Noire. Donc cela s’est passé en Bulgarie, dans un autocar, à la sortie d’un aéroport. Cela aurait pu se passer ailleurs : des tentatives d’attentats terroristes islamiques contre des Juifs Israéliens ont eu lieu ces derniers mois sur trois continents, Afrique, Asie et Europe. Les autres fois, les services de renseignement israéliens ont réussi à déjouer les projets des assassins, pas cette fois. Binyamin Netanyahu incrimine l’Iran, et il a sans aucun doute raison : le gouvernement israélien dispose d’éléments suffisants pour que Netanyahu procède à ces affirmations. Les factions impliquées sont apparemment les brigades Al Quds des Gardiens de la révolution islamique iranienne, en coopération avec le Hezbollah. Binyamin Netanyahu a promis une réplique à la hauteur de ce qui vient de se passer, et je veux penser que la réplique viendra, que ce soit rapidement ou, au vu de la situation quasiment incontrôlable en Syrie, un peu plus tard.

Il n’empêche. Si cette fois, c’est l’Iran et le Hezbollah, d’autres fois cela a été d’autres factions, mais quasiment à chaque fois qu’un attentat est perpétré dans le monde, c’est un attentat qui porte une signature islamique. Pourrait-on dire une fois pour toutes que le terrorisme islamique est un danger majeur sur la planète aujourd’hui ? Le dire serait faire un pas en direction d’une réponse adaptée et permettrait d’aller vers la phrase suivante : le terrorisme islamique est en guerre contre la civilisation, oui, la civilisation tout court. Il incarne la barbarie, et la civilisation doit se mobiliser pour en finir. Quand on vous déclare la guerre, celle-ci ne s’arrête que lorsqu’il y a un vainqueur et un vaincu.

Il n’empêche. Le plus souvent, lorsque des gens sont victimes d’attentats islamiques, ce sont des Juifs. Voir que les Juifs, Israéliens ou non, sont toujours la cible majeure des assassins soixante dix ans après la shoah montre que la civilisation est loin d’avoir gagné face à la barbarie, et la barbarie en ce moment est en train de marquer des points et de tuer impunément, ce qui, je le crains, ne sera pas sans conséquences pour l’avenir proche. Je ne suis pas juif, mais à chaque fois qu’on menace ou qu’on assassine des Juifs, je me sens très juif. Il me semble absolument intolérable que des Juifs, Israéliens ou non, ne puissent pas mener une existence normale et paisible sur la planète aujourd’hui. Et je trouve l’indignation des dirigeants occidentaux sur le sujet extrêmement faible.

Il n’empêche. Si la doctrine Bush avait pu être menée à son terme sur un plan stratégique, le nœud gordien de l’islamisme, qui se trouve noué à Téhéran, serait aujourd’hui sans doute dénoué, car, on l’oublie trop aisément, la doctrine Bush prévoyait que les interventions en Afghanistan et en Irak soient des opérations d’endiguement aux fins de faire tomber le régime des mollahs et d’entraîner leurs alliés islamistes dans le mouvement enclenché. Les dirigeants français et allemands de l’époque se sont posés en chefs de file de la défense du monde islamiste, en compagnie de Vladimir Poutine, et ont enrayé le dispositif, avec les conséquences que l’on voit. Ils ont fait campagne pour entraver Bush, pour le diaboliser et pour le faire remplacer par l’actuel occupant de la Maison Blanche, un allié des Frères musulmans, un ennemi d’Israël, un ennemi des Etats-Unis, de l’Occident et de la civilisation.

C’est un fait. Le monde musulman est actuellement en pleine décomposition, et en train de glisser vers l’islam radical, avec tous les effets secondaires qui en découlent. Agir contre l’Iran est devenu plus difficile que cela ne l’était voici deux, trois ou quatre ans, parce qu’Obama a permis à l’Iran de gagner du temps. Empêcher que le régime Assad ne se livre éventuellement à des actions suicidaires ou que les armes bactériologiques et chimiques du régime (pour une part venues d’Irak où, comme disait la presse de gauche, elles n’existaient pas) tombent aux mains d’Al Qaida est devenu très difficile. Nous allons vers un monde beaucoup plus dangereux.

C’est un fait. Quand les Etats-Unis ne sont pas la puissance hégémonique garantissant l’ordre du monde, le désordre s’installe. Nous sommes face au désordre. Si Obama devait être battu en novembre, remettre de l’ordre ne serait pas une mince affaire. Si Obama devait être réélu, le désordre actuel ne serait sans doute qu’un prélude à bien pire. Je n’ai pas à souligner que je n’attends rien de l’Europe et des pays européens pour préserver l’ordre du monde, strictement rien.

Un dernier point. Quand je lis la presse française, je vais lire les commentaires qui figurent sous les articles. Certains sont sans doute supprimés par les modérateurs. Mais ceux qui passent montrent que dans ce pays, des gens se placent eux-mêmes en dessous du caniveau, à hauteur de vomissure.

Je cite deux exemples, pris dans le journal Le Monde après l’attentat en Bulgarie : « Nétanyahou accuse l’ Iran, son bouc émissaire préféré: Il ne vois que le brin de paille dans l’œil de son ennemi, mais pas la poutre qui est dans le sien: Qui veut tuer son chien l’ accuse d’ avoir la rage, qui lui, finira peut-être par l’ attraper »

« Rien de tel qu’un bon attentat pour populariser une guerre en déclenchant l’union sacrée. Les marchands de canons version XXI ème siècle attendent ce moment avec impatience. Le néolibéralisme en crise est prêt à tout ».

Un troisième exemple, pris dans Le Figaro (les fautes d’orthographe sont d’origine) :

« pour chercher les coupables. les europeens doit condamner toutes les crimes de civils inocents meme celles d’iraniens et palestiniens, car ils ne sont pas des insectes et eux aussi oint une famille ».

Dois-je dire que ce type de propos suscite mon dégoût le plus absolu ? Ca ne finira donc jamais !

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz