FLASH
[23/03/2017] Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bat Ye’or le 20 juillet 2012
« Israel » gravé sur la stèle de Merneptah, 1208 avant JC

Le journal ‘La Côte’ donne le programme du Festival Paléo à Nyon dans ‘Votre Guide Moyen Orient’. Parmi les festivités annoncées, on peut lire ce paragraphe ahurissant sous le titre ‘Rapp engagé pour la résistance palestinienne’ :

Quand trois jeunes rappeurs de Lod, ville ghetto proche de Jérusalem, décident de rassembler leurs musiques cela donne DAM. Ces trois lettres ont plusieurs significations : les initiales de Da Arabian Mcs, éternité en arabe ou sang en hébreu. Malgré cette dernière signification, le groupe refuse toute forme de violence dans la lutte qu’il porte par sa musique.

Soulignons tout d’abord que le mot dam en arabe égyptien veut aussi dire sang et que les initiales Da Arabian Mcs n’ont aucun sens. Mais passons…

Lod un ghetto ? N’importe qui peut y entrer ou en sortir comme à Nyon.

Rappelons ensuite que les ghettos furent créés vers le VIIIe siècle par les envahisseurs et occupants arabo-islamiques dans les pays chrétiens méditerranéens. Leur but visait à protéger par une stricte séparation l’armée d’occupation et les tribus arabes immigrées, des indigènes juifs et chrétiens considérés comme des ennemis. Les ghettos essaimèrent dans tout l’empire islamique avec la progression jihadiste en Afrique, Asie et Europe. Les portes en étaient dûment surveillées par des gardes rétribués par leurs habitants souvent victimes de pillages et de viols. Selon les lieux, les heures d’entrée et de sortie étaient réglementées par l’autorité islamique. Ces quartiers étaient réservés aux indigènes juifs et chrétiens (dhimmis) du fait des restrictions de déplacement et de logement que leur imposait l’autorité d’occupation arabe dans leur propre pays. Les voyageurs occidentaux étaient tenus d’y résider et ne pouvaient habiter dans les quartiers musulmans. Ces ghettos ont d’ailleurs survécu jusqu’à nos jours dans la topographie des villes et par leur appellation : quartiers juif, chrétien ou musulman comme à Jérusalem, au Caire, ailleurs en Perse, en Andalousie, et au Maghreb.

J’ai publié dans mes livres quelques documents relatifs à l’interdiction de sortir de ces ghettos la nuit, et cela même sous la période ottomane dont la tolérance est bien connue. Des lois très strictes inscrites dans la charia fixaient la couleur, la hauteur et l’apparence des maisons et des lieux de culte dans les ghettos. Des cadis les inspectaient souvent pour déceler d’éventuelles améliorations, prétexte à de nouvelles persécutions. Les vêtements distinctifs avec des variantes diverses mais très méticuleuses furent imposés aux indigènes juifs et chrétiens à la même époque, dès le VIIIe siècle. Ils relèvent de la même politique de séparation tout comme d’autres règlements de la dhimmitude. En Europe, le signe distinctif (la rouelle) ou le chapeau imposé aux juifs furent décrétés bien après, en 1215, par le Concile de Latran.

En Europe, les juifs furent relégués dans des lieux de résidence obligatoires quelques siècles plus tard ; celui de Venise qui donna le nom ghetto à ces quartiers se constitua en 1516. On note des ressemblances entre ces quartiers réservés, soumis à des lois discriminatoires, en Islam et dans la Chrétienté, mais aussi des différences. En Islam ils sont justifiés par le jihad (la conquête religieuse) et la sharia, juridiction religieuse, et les chrétiens autant que les juifs y sont assujettis.

L’article de ‘La Côte’ vante la ‘résistance palestinienne’ contre ‘l’occupation israélienne’ conformément aux nouvelles conceptions de la civilisation de la diversité qui fait table rase de l’histoire.

Aussi ne le croyez pas, si l’on vous dit que les juifs vivaient à Lod depuis plus de trois mille ans, ce n’est que pure propagande.

Riez, si l’on vous dit que les Romains, en 135 de notre ère, appelèrent Palestine le pays des juifs qu’ils écrasèrent par de longues et cruelles guerres, et que ces juifs, y compris ceux de Lod, devinrent les premiers palestiniens.

Et si l’on ajoute que ces premiers palestiniens parlaient hébreu et non arabe, et priaient dans des synagogues et non des mosquées, faîtes immédiatement arrêter ce provocateur sous l’accusation d’islamophobie raciste. Ainsi en ont décrété les Sages de l’UE qui nous déchargent du soin de penser.

De la Bible, on n’en a rien à faire ! Du peuple qui inventa la notion de liberté de l’homme, non plus ! Jetez ses chroniques dans les poubelles. Oubliez que les chrétiens s’y accrochèrent aux heures tragiques de leur histoire et se les remémoraient quand massacrés, affamés, réduits en esclavage, ils fuyaient au VIIIe siècle les plaines de Mésopotamie…

Quand dans leur déportation d’Arménie en Perse au XVIIe siècle, ils se comparaient au peuple de l’Exode… quand ils s’en souvenaient, marchant en 1917 à Deir ez-Zor vers leur Auschwitz syro-turc de sable et de feu — de tout cela on ne veut rien savoir.

Islamophobie ! Islamophobie !

Oubliez que l’Italie se révolta contre l’Autriche au XIXe siècle au chant des Hébreux de Nabucco. Hébreux ? Quels Hébreux ? Verdi s’est trompé… c’était les Palestiniens.

Détournez-vous si l’on vous rappelle que l’Amérique protestante s’inspira des Prophètes de la Bible. Répondez-leur que c’était du Coran incréé. Et si l’on vous dit que le pharaon Méneptah fit graver le mot Israël et non Palestine sur une stèle de granit gris en 1210 environ av. J.C. criez au blasphème !

Stèle de Méneptah

Si par malheur vous tombiez au British Museum à Londres sur les bas-reliefs du palais de Nabuchonosor II relatant la déportation des Hébreux à Babylone, cassez-les !

Croyez les bureaucrates sans visages qui siègent doctement dans le Château kafkaïen de Bruxelles. Vous les payez pour vous dire ce qu’il faut penser, pourquoi vous fatiguer les méninges à le faire vous-même ? Croyez-les : ce peuple a trop vécu. Il est temps de s’en débarrasser. Faîtes confiance à la ‘résistance palestinienne’ contre ‘l’occupation’, et à l’Europe qui lui fournit l’argent et l’idéologie de cette guerre. Ses chanteurs ne disent-ils pas qu’ils refusent toutes sortes de violence ? Qu’en termes charmants s’exprime le déni de l’histoire et de l’existence d’un peuple… Soutenez la campagne BDS, boycottez… boycottez…

Boycottez vos origines, oubliez-les jusqu’à ce qu’un jour, pris dans votre propre piège d’inculture, vous vous boycottiez vous-même et deveniez les occupants de vos propres pays.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Bat Ye’Or pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz