FLASH
[23/03/2017] Egypte : 3 officiers et 7 soldats tués dans une attaque à l’explosif dans le Sinaï  |  Ukraine : énorme explosion dans un dépôt d’armes à Balakliïa, 20 000 personnes évacuées. Soupçons de sabotage  |  [22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 juillet 2012

Salwa al-Mutairi est favorable à l’esclavage sexuel

Michel Garroté – Madame Salwa al-Mutairi, une femme politique koweïtienne, se prononce en faveur de l’esclavage sexuel. Salwa al-Mutairi déclare qu’une telle initiative permet d’empêcher les musulmans « décents, dévoués et virils » de succomber à la tentation de l’adultère. Elle justifie sa position (si j’ose dire) en s’appuyant sur l’exemple historique d’Haroun al-Rashid, un chef musulman du VIIIe siècle qui possédait 2’000 concubines (il n’y avait pas de sida à l’époque).

Salwa al-Mutairi confirme que lorsqu’elle se rend à la Mecque, les leaders religieux musulmans saoudiens lui assurent que cette initiative n’est pas interdite dans la tradition islamique. Salwa al-Mutairi propose que des bureaux de vente d’esclaves sexuelles soient ouverts sur le modèle des agences de recrutement de femmes de ménage. Salwa al-Mutairi a une idée précise de l’origine des femmes devant servir à ce commerce sexuel : « Par exemple, il y a sûrement eu des prisonnières russes lors de la guerre de Tchétchénie », explique-t-elle.

Madame al-Mutairi applaudie lorsqu’elle propose l’esclavage sexuel

« Alors allons les acheter pour les importer », lance-t-elle. En clair, les esclaves sexuelles doivent être des non-musulmanes. Salwa al-Mutairi ajoute : l’esclavage sexuel, « c’est mieux que de voir nos hommes avoir des relations sexuelles interdites ». Salwa al-Mutairi met une condition au trafic de femmes : aucune de celles-ci ne doit être âgée de moins de quinze ans. Autrement dit, une chrétienne de 16 ans peut devenir l’esclave sexuelle d’un musulman. Madame Salwa al-Mutairi affirme que cela fait du bien à ces femmes car une telle situation (l’esclavage sexuel) les empêche de mourir de faim…

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Vous mourrez de faim ? Devenez esclave sexuelle !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz