Derniers articles

Rien à célébrer le 14 juillet

La France veut « évaluer » son retour dans l’Otan

16 juillet 2012 Commentaires (31) Vues: 4 International, Islam, Terrorisme

Le Gay djihad

On dit que les djihadistes ne savent pas s’amuser. C’est inexact, et il importe d’en finir avec cette légende fausse et diffamatoire.

Un bon djihadiste connaît l’art de la « ruse », comme disait Mohamed Merah, et en attendant le moment d’assassiner ou de se faire sauter à l’explosif en compagnie du plus grand nombre de gens possibles, il peut fréquenter assidûment les bars et les discothèques, les établissements de strip tease et de pornographie. La « ruse » dont parlait Merah s’est retrouvée chez d’innombrables autres djihadistes, ceux qui ont réalisé les attentats du onze septembre par exemple.

On doit noter aussi que tout auteur d’un attentat réussi espère après s’être fait sauter ou être tombé criblé de balle rejoindre un paradis où l’attendent soixante douze vierges lubriques. Autrement dit, le djihadiste tue et se tue pour pouvoir partouzer infiniment dans l’au delà.

On sait la pédophilie très répandue chez les fiers guerriers talibans qui, s’ils voilent leurs femmes et leur passent parfois le visage au couteau ou à l’acide, savent compenser en organisant des soirées avec des petits garçons de douze ou treize ans.

On découvre maintenant que l’un des moyens de faire exploser des avions ou autres véhicules exploré par diverses organisations islamiques consiste à utiliser le semtex et autres matériaux délétères sous forme de suppositoires. La taille des suppositoires restant importante, les futurs terroristes doivent trouver des moyens de s’élargir l’anus et d’habituer celui-ci au passage de ce qui doit y être enfilé.

Cela débouche sur le fait qu’une pratique en général considérée comme illicite dans l’islam se trouve soudain autorisée, voire recommandée : la sodomie. Et il semblerait que dans les camps djihadistes depuis quelques mois, on s’emmanche les uns les autres avec ardeur.

Une video explicative a même été fournie. Elle a été tournée en 2010, et a été diffusée sur divers sites dont Fadak TV. Le commentateur explique : « une méthode innovante pour arriver au martyr est disponible : enfoncez vous des capsules explosives dans l’anus. A cette fin, acceptez de vous faire sodomiser quelque temps aux fins d’élargir l’orifice ».

Sur un site islamique où les bons musulmans demandent des fatwas à des docteurs de la foi, on a vu figurer récemment la question suivante : « Est-il licite de demander à mes frères de me sodomiser pour m’élargir l’anus si mes intentions sont bonnes ? »

La réponse du docteur de la foi est : « le djihad est l’apothéose de l’islam, si pour parvenir à l’apothéose, vous devez recourir à la sodomie, il n’y a aucun mal à cela, les nécessités du djihad rendent licite tout ce qui est interdit ».

Ceux qui diraient, excédés, que les djihadistes sont des enc… auront désormais de bonnes raisons de l’affirmer, et ils ne diront même pas une contre vérité.

Plus sérieusement, la phrase « les nécessités du djihad rendent licite tout ce qui est interdit » doit vraiment donner à penser, tout particulièrement à ceux qui, en voyant un musulman adopter une attitude branchée et occidentalisée, en déduisent automatiquement qu’il est effectivement branché et occidentalisé.

Tous les musulmans ne sont pas des djihadistes, non, mais tous les djihadistes sont musulmans. Et j’y pense à chaque fois que je prends l’avion et que je dois vider mes poches, enlever mes chaussures, passer par un scanner, me faire palper de haut en bas par un agent de sécurité.

Vues les joyeuses innovations du djihadisme, j’ose espérer que les contrôles ne franchiront pas un degré supplémentaire. Il est des parties de mon anatomie que je n’exhibe pas en public.

Vue l’évolution des mœurs en Europe, j’imagine très bien, cela dit, dans quelques années, des djihadistes participer à une gay pride. Je leur propose un slogan : « la sodomie, c’est bon pour le djihad ».

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info