FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 août 2012

Michel Garroté – Éviter une implosion de la Syrie – comme celle d’Irak après la chute de Saddam Hussein en 2003 – tel est le plan que les États-Unis élaborent pour le jour où Bachar Al Assad sera écarté du pouvoir (dans quelques semaines ou dans quelques mois selon les États-Unis). Ce plan de la Maison Blanche, du Département d’État (Affaires étrangères) et du Pentagone (Défense) ne prévoit pas – du moins pas officiellement – d’intervention armée, mais simplement une aide humanitaire aux réfugiés aux limites frontalières de la Syrie.

Cependant, le plan américain envisage la possibilité que des troupes des États-Unis collaborent avec des forces de l’OTAN ou des forces alliées dans les zones frontalières pour gérer le flux de réfugiés. Il pourrait également y avoir un déploiement de forces armées alliées pour garantir que les arsenaux d’armes chimiques d’Al Assad ne subissent pas d’attaques et ne tombent pas aux mains de groupes radicaux.

De toute façon, Obama se laissera influencer – dans ses prises de décisions – par l’Arabie saoudite, le Qatar, la Ligue arabe et l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI). En clair, Obama n’intervient pas, tout en envisageant d’intervenir. Plaisanteries mises à part, il est vrai que sécuriser les armes chimiques syriennes ne serait pas une mauvaise chose…

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz