FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 8 août 2012

 Une soixantaine de touristes français ont débarqué hier soir à l’aéroport Tunis Carthage. A la sortie, dans le hall de l’aéroport, des femmes en tenue de vacances ont été prises à partie par la police religieuse composée d’islamistes barbus sous le regard bienveillant des forces de l’ordre.

Des passagers français, sous le choc, sont restés à l’aéroport et demandent leur rapatriement immédiat en France.

Les professionnels du tourisme ont été surpris par cette intervention de la police des mœurs, car c’est la première fois qu’elle intervient dans le principal aéroport du pays.

Au moment d’écrire ces lignes, le ministre de l’Intérieur n’avait pas présenté d’explications sur cet incident extrêmement grave qui ne se serait jamais produit sous Ben Ali, où qui aurait été très sévèrement puni.

L’arrivée au pouvoir des islamistes d’Ennahda, en octobre dernier, a bouleversé l’image du pays.

Un million de chômeurs sont entrés dans leur seconde année de chômage, l’industrie touristique est en détresse, et le régime trouve encore le moyen de torpiller ce qui en reste.

Les Tunisiens ont élu des islamistes, les Tunisiens de France également, ce qui est un comble alors qu’ils vivent en démocratie. par conséquence, ils doivent assumer la situation. Aller en Tunisie en ce moment permet, en quelque sorte, de financer le gouvernement islamiste.

Si les plages et les piscines tunisiennes sont moins remplies cet été, c’est parce que les islamistes inquiètent les touristes (les bikinis et les seins nus ne sont plus tolérés). De plus, le ramadan tombant en pleine saison estivale, beaucoup de restaurants, cafés et boutiques sont fermés jusqu’au coucher du soleil. Enfin, la situation politique est encore instable, après la révolution.

Lundi soir, des actes de violence ont éclaté dans la soirée dans une mosquée au nord de la capitale entre deux groupes de salafistes.

Des témoins ont rapporté que les affrontements ont commencé lorsqu’un groupe appartenant au courant salafiste d’Al Moudakhala a rompu le jeûne dans l’enceinte de la mosquée, quelques minutes avant l’appel à la prière. D’autres musulmans, appartenant au mouvement salafiste jihadiste, ont réagi, ce qui a entraîné un enchaînement de violences allant jusqu’à l’usage d’armes à gaz. Les deux groupes salafistes se sont battus pour prendre le contrôle de cette mosquée et ont même tenté d’atteindre d’autres mosquées, selon des témoins.

Néanmoins, l’Union européenne continue à soutenir de façon inconditionnelle le régime islamiste tunisien.

Le mois dernier, 27 millions d’euros ont été offerts au gouvernement, un don qui s’étend sur quatre ans (2012-2015). Le commissaire européen, Stefan Füle, chargé de l’Élargissement et de la Politique européenne du Voisinage, a eu un entretien avec le Chef du gouvernement islamiste Hamadi Jebali. « J’ai proposé de relancer et de créer une nouvelle série de conventions dans les domaines du tourisme et des services en vue de permettre d’inciter de nouvelles entreprises européennes à investir en Tunisie et d’augmenter le flux de touristes et la mobilité de personnes dans les deux sens », a précisé le commissaire européen.

L’UE a réservé une enveloppe de 400 millions d’euros pour soutenir des projets et des programmes de développement socio-économique en Tunisie pour la période 2011-2013.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Souhail Ftouh pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz