FLASH
[23/03/2017] Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  |  Suède : 1 mort et 2 blessés à coups de couteaux lors d’une bagarre entre personnes d’origine africaine  |  Egypte : 3 officiers et 7 soldats tués dans une attaque à l’explosif dans le Sinaï  |  Ukraine : énorme explosion dans un dépôt d’armes à Balakliïa, 20 000 personnes évacuées. Soupçons de sabotage  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 août 2012

Michel Garroté – La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton s’engage aujourd’hui samedi, à Istanbul, à « accélérer la fin » de l’effusion de sang ainsi qu’à « accélérer la fin » du régime Assad en Syrie. Hillary Clinton évoque également des « plans opérationnels avec la Turquie ». Hillary Clinton rappelle en outre qu’il existe des liens entre le Hezbollah, l’Iran et la Syrie et que ces liens prolongent la vie du régime Assad. Hillary Clinton confirme que les Etats-Unis continuent d’accroître la pression de l’extérieur et qu’ils prennent de nouvelles sanctions destinées à casser les liens entre l’Iran, le Hezbollah et la Syrie.

L’on peut se demander ce que signifient, concrètement, « des plans opérationnels avec la Turquie ». En effet, d’une part, la Turquie, et d’autre part, l’Arabie saoudite et le Qatar, se disputent le leadership des rebelles syriens. Dès lors, « des plans opérationnels avec la Turquie » est une formulation assez ambigüe…

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz