FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 août 2012

Michel Garroté – Les allégations décalées du président israélien Shimon Peres, allégations selon lesquelles Israël ne pourrait pas, soi-disant, attaquer l’Iran sans les Etats-Unis suscitent des réactions en Israël. L’entourage du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu critique les allégations de Peres, rappelant à juste titre que sa prise de position – en opposition avec la politique de Netanyahu – dépasse le cadre juridique de la fonction présidentielle qui est purement honorifique et protocolaire. « Shimon Peres a oublié en quoi consiste son rôle en tant que président de l’Etat d’Israël » déclare l’entourage de Netanyahu.

« Peres a oublié qu’il a fait dans le passé au moins trois erreurs cruciales concernant la sécurité nationale. Il s’est trompé en pensant que les accords d’Oslo permettraient de créer un nouveau Moyen-Orient ; il s’est trompé en pensant qu’il y aurait la paix à Gaza après le retrait israélien ; et il a fait sa plus grosse erreur en 1981 lorsqu’il s’est opposé à la destruction du réacteur irakien, mais heureusement le Premier ministre Menahem Begin n’a pas tenu compte de son avis », ajoute l’entourage de Netanyahu.

Soulignons que les propos de Peres sont d’autant plus incompréhensibles qu’en d’autres occasions, il a défendu le droit d’Israël à prendre des mesures préventives contre la menace létale iranienne. Et rappelons que la majorité du peuple israélien est favorable à des frappes préventives contre le nucléaire offensif des mollahs iraniens.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz