FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 août 2012

Mon dégoût pour la violence physique est sans limite. La souffrance des familles dont les enfants ont été massacrés par Breivik est à peine imaginable. Y penser me faire souffrir pour eux. La nature nous a constitué pour voir mourir nos parents, pas nos enfants, et les parents de ceux que Breivik a massacré vivent la plus foudroyante des douleurs morales.

Je constate que les chancres du multiculturalisme et de la diversité imposés, eux qui ont mis le poison dans le cerveau du monstre Breivik, ne sont pas constitués comme moi. Leur totale indifférence à l’insoutenable drame humain d’Oslo me fait froid dans le dos.

De ces journalistes, chacun des articles sur la tuerie transpire le sadisme d’une idéologie qui depuis un siècle a fait du meurtre l’outil banal de la lutte des classes, remplacée aujourd’hui par la lutte contre une civilisation occidentale libre et démocratique.

Ces journalistes, tous de gauche, ont rendu Breivik fou, année après année, par leurs mensonges et leur maquillage des faits, au point de faire exploser en lui l’immonde tueur en série. Ont-ils posé leur plume un seul petit instant pour réfléchir à leur terrible part de responsabilité, en contemplant le massacre ? Non, bien sur que non, et ils continuent comme si rien ne s’était passé.

Veulent-ils d’autres Breivik ? Le doute n’est pas permis lorsqu’ils avouent maladroitement que chaque futur Breivik les aidera à faire taire ceux qui dénoncent l’islamisation qu’eux appellent.

Une preuve ? Souvenez-vous de Nicolas Chapuis, journaliste au Nouvel Observateur qui expliquait sur Twitter sa frustration de l’occasion ratée, après la tuerie de Toulouse : « Putain je suis dégoûté que ce soit pas un nazi ». « Ca aurait été effectivement plus simple », lui répond un collègue journaliste (1), lui aussi frustré de ne pas avoir un second Breivik à se mettre sous la dent.

Ils ne voient pas la souffrance des familles déchirées, mais l’aubaine de l’instrumentalisation possible de ces meurtres abjects pour avancer leur idéologie funeste.

Une autre preuve ? Leur réaction, ou plutôt leur absence d’empressement à chercher des responsables et des inspirateurs des actes de Merah, alors qu’ils se font des nœuds au cerveau pour en trouver à Breivik.

Breivik les désigne sans détour comme les déclencheurs de sa folie meurtrière, dans son manifeste de 1500 pages (qu’ils ont lu), lorsqu’il se plaint que « ça commence vraiment à bouillir ici (surtout après les émeutes de musulmans à Oslo, il y a quelques mois, qui ont eu pour résultat la destruction de la moitié de la ville), alors que les médias principaux ont systématiquement caché la vérité ». Il pointe un doigt accusateur sur ceux qui ont fabriqué sa folie : « la racine de l’islamisation, le multiculturalisme et la culture communiste ». (2) détaille-t-il.

Il ne m’est pas possible d’approuver un seul des mots, une seule des idées écrits par Breivik même si quelques mots disent le vrai, car de la bouche d’un monstre les mots changent de sens.

Breivik avait décidé par exemple, il l’écrit encore, de faire alliance avec le Hamas et le Jihad mondial pour se procurer « un million de Dollars d’anthrax », et il explique les étapes nécessaires pour convaincre des terroristes de coopérer avec lui. « Le Hamas et plusieurs groupes jihadistes ont des laboratoires et ils ont le potentiel pour fournir ces substances. Leur problème est de trouver assez de martyrs qui peuvent passer au travers des contrôles en Europe. C’est là que j’interviens » (3).

Breivik, rendu fou par ses futures victimes, ne voyait plus qu’il faisait appel aux terroristes infiltrés avec l’aide de la dialectique multiculturaliste, communiste, et d’extrême gauche qu’il dénonçait.

Les journalistes vont continuer à mentir sur les dangers de l’islam, sur la conquête de l’Europe par l’islam, sur le racisme anti-blanc et l’antisémitisme violents d’une partie des enfants de l’immigration, et sur l’idéologie de mort véhiculée par un jihad qui progresse à la vitesse des mosquées qui se construisent.

Chapuis regrettait que le tueur ne soit pas de droite, mais ces journalistes nourrissent l’espoir de rendre fous d’autres Breivik, d’autres néo-nazis, de les pousser à la barbarie et au meurtre, pour faire enfin taire ceux qui dénoncent avec lucidité le remplacement de civilisation organisé et imposé aux peuples européens. Ils ne s’accorderont aucun répit. (4)

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/m/Les-militaires-blesses-d-avoir-ete-soupconnes-dans-l-affaire-Merah_a558.html?com
(2) http://www.washingtontimes.com/blog/robbins-report/2011/jul/23/oslo-terrorist-his-own-words/
(3) http://abcnews.go.com/Blotter/anders-breivik-alleged-norway-shooter-considered-wmd-attack/story?id=14148151#.UDrQXGge5yH

(4) http://fr.news.yahoo.com/la-droite-europ%C3%A9enne-condamne-breivik-moins-ses-id%C3%A9es-145613795.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz