FLASH
[30/05/2017] France, filière djihadiste : 6 musulmans arrêtés à Bordeaux et Paris  |  Philippines : l’armée envoie un message aux terroriste : « rendez-vous ou mourez »  |  [29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 août 2012

Michel Garroté – Mohsen Fakhrizadeh, le scientifique iranien considéré comme le gourou de l’arme atomique de l’Iran (jusqu’à ce qu’il ait été, du moins apparemment, sur la touche pendant plusieurs années) est de retour au travail, selon des enquêteurs de l’ONU et des officiels américains et israéliens. Fakhrizadeh a fait entrer l’Iran dans l’ère nucléaire pendant les deux décennies passées. Egalement officier supérieur dans le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique, Fakhrizadeh a, entre autre, supervisé la construction de détonateurs de têtes nucléaires.

L’agence nucléaire de l’ONU, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), informe que Fakhrizadeh a ouvert un centre de recherche dans la banlieue du nord de Téhéran, centre impliqué dans le développement d’armes nucléaires. Le centre inclut des scientifiques et des militaires actifs dans le programme d’armes nucléaires de l’Iran au court des vingt dernières années.

Les collègues de Fakhrizadeh ont été placés au sommet de l’administration iranienne ces derniers mois, les mettant à des postes très influents pour l’avenir du programme nucléaire militaire de l’Iran. Parmi eux l’on compte Fereydoun Abbasi-Davani, qui est au comité directeur de l’Agence Atomique Iranienne et qui est également l’un des Vice-présidents du pays.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz