FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 septembre 2012

Mon coup de gueule du jour

Michel Garroté – L’archevêque cryptocommuniste sud-africain et prix No Bell de la pax sovietica au temps de l’URSS, Mgr Desmond Tutu, raconte, aujourd’hui, dimanche 2 septembre 2012 (c’est rigolo aujourd’hui je fête mes 56 ans), dans un journal britannique, que les anciens dirigeants, américain et britannique, George Bush et Tony Blair, devraient, soi-disant et selon lui, être jugés à la CPI de la Haye pour la guerre en Irak. Tutu raconte, alors que tout le monde s’en fiche, les raisons pour lesquelles il a renoncé à participer à Johannesburg à une conférence à laquelle participait l’ancien Premier ministre britannique.

Tutu radote que Blair et Bush ont « déstabilisé et polarisé le monde à un degré jamais atteint par aucun autre conflit dans l’histoire avec le spectre de la Syrie et de l’Iran devant nous. La question n’est pas de savoir si Saddam Hussein était gentil ou méchant, ou combien de personnes de son peuple il a massacré », précise le vieil homme, visiblement atteint dans ses capacités de discernement, sans doute pour raison d’âge.

De toute évidence, Tutu, une fois de plus, a raté une occasion de se taire. L’on aurait préféré l’entendre dénoncer les dictateurs génocidaires musulmans (Assad et Ahmadinejad par exemple) ou les criminels psychopathes néostaliniens (en Corée du Nord par exemple).

Tony Blair, de son côté, trouve bizarre de la part de Tutu de considérer que le massacre par Saddam de centaines de milliers de ses concitoyens soit, selon Tutu, sans rapport avec la moralité dans la décision de renverser Saddam Hussein. Tony Blair rappelle, à juste titre, le massacre de 5000 civils à l’arme chimique dans la ville d’Halabja en 1988 ; le million de morts de la guerre Iran-Irak en partie avec des armes chimiques ; l’assassinat par Saddam de ses opposants politiques ; et la torture systématique de son peuple ; tout cela, déclare Blair avec raison, rend parfaitement moral d’avoir renversé le dictateur irakien.

Quant à moi, pour mémoire, je rappelle ici qu’au temps de l’URSS, Tutu passait son temps à manifester avec des militants arborant des drapeaux communistes (à tel point que les télévisions européennes filmaient toujours Tutu en plan rapproché afin de retirer du champ de la caméra les drapeaux rouges en question). Je rappelle également que Tutu, en phase avec Leonid Brejnev et Yasser Arafat (eux aussi prix No Bell de la pax sovietica), avait élaboré la thèse ignominieuse selon laquelle Israël pratiquerait « l’apartheid » en Judée et en Samarie. Ce parallèle falsificateur avait largement contribué à nourrir l’israélophobie ambiante en Europe et à servir les desseins du terrorisme arabe contre l’Etat hébreu.

Le pote de Tutu

J’ai encore tout cela en mémoire, car à une certaine époque (1975-1980), j’ai été un antisioniste, fanatique et complètement israélophobe, du fait que j’étais sous l’emprise de la propagande de Tutu et de ses peu recommandables alliés russes et arabes de l’époque. Il est vrai que depuis lors, je me suis soigné…

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée :

avec mention www.dreuz.info ;

et le cas échéant les sources citées.

Israël – le droit d’exister

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz