FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 9 septembre 2012

@MdameMichu a fait le grand écart entre le MPF – Jean Baptiste Doat en fut le président des jeunes (plus à droite tu meurs) – et le soutien à François Fillon, lequel cherche à déraciner l’UMP de ses bases idéologiques déjà chancelantes, pour l’amener au centre gauche.

Jean Baptiste Doat

Jean Baptiste Doat ne serait-il donc pas plus à sa place en soutien de Jean-François Copé, qui se situe dans la ligne bien à droite et bien dans ses baskets de Patrick Buisson, et a permis à Nicolas Sarkozy, vers la fin de la course à la présidence, de regagner 15 points dans les sondages ?

Comment Jean Baptiste Doat a-t-il viré d’une droite extrême, virile, et qui ne s’en laisse pas compter, vers une droite molle et complexée, dont on pourrait croire qu’elle demande aux socialistes de valider la stratégie ? A-t-il réellement pris ce virage ?

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

@MdameMichu a plusieurs comptes tweeter, une nébuleuse, dirigés en direct ou en sous main, quelques fois par ses proches, qui va de @MdameMichu à @JBVaquette, de @PetitJules_ à @MsieurDuchemol, du #TeamMichu au petit dernier, @MsieurPignon, qui a « miraculeusement » totalisé 2900 abonnés après 48 heures en ligne.


Mais pourquoi Jean Baptiste Doat brouille-t-il ainsi les cartes ?

@MdameMichu a des complices – je pense à @MadameLenvie, qui, si mon petit doigt ne me trompe pas, pourrait bien être Anthony Bressy, qui tweete depuis le Conseil Général des Alpes Maritimes pour casser Jean François Copé à la demande de François Fillon, et qui a réalisé le blog de @MdameMichu.

Est-ce parce que Jean Baptiste Doat tweete depuis le Conseil général de Vendée pendant ses heures de travail (soit ses collègues et chefs sont aveugles, soit ils sont au courant) ?

Est-ce pour dissimuler son passé au MPF ? Ou ses vraies convictions politiques ? (Peut-être même affaiblir l’UMP et faire monter l’extrême droite ?)

Ou était-ce dans l’espoir d’un poste dans l’équipe de François Fillon, en remerciement des services rendus par @MdameMichu ? Espoir peut-être rapide, puisque @MdameMichu tweetait, vendredi : « Rien de plus désagréable que les pressions venant de sa propre famille politique », et qu’il/elle s’est, depuis, calmé/e contre Copé.

Certes, il ne faut pas jeter toutes les pierres à @MdameMichu. Sa prose ne manque ni d’humour ni d’esprit, et tout ce qu’il écrit est loin d’être idiot. Et puis la tête de l’UMP n’aurait jamais dû, au grand jamais, faire ses tractations en public, devant la presse nationale. Les intéressés ne l’ont pas compris, le grand déballage continue. Mais personne ne semble en mesure d’arrêter Jean Baptiste Doat, et les dégâts que sa stance anti-Copé font dans les rangs de l’UMP sont bien réels. Personne n’a donc tiré les leçons de la dérouillée qu’à reçue la droite divisée ?

Doat s’est encarté depuis peu à l’UMP – il n’est certes jamais trop tard pour bien faire, mais n’était-ce pas cavalier, pendant la présidentielle, qu’il se revêtît d’une fausse accréditation ?

Jean Baptiste Michu Doat, ne vous cachez plus, restez près de vos bases et de vos valeurs, quelles qu’elles soient. L’UMP a besoin d’outils de communication solides, pas de gadgets. L’UMP a besoin de militants, pas de sous-marins. Elle a besoin de vérité, pas de combines. Laissez la morale à géométrie variable et les petites magouilles aux socialistes.

Reproduction autorisée, avec la mention :
© Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz