FLASH
[23/03/2017] Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  |  Suède : 1 mort et 2 blessés à coups de couteaux lors d’une bagarre entre personnes d’origine africaine  |  Egypte : 3 officiers et 7 soldats tués dans une attaque à l’explosif dans le Sinaï  |  Ukraine : énorme explosion dans un dépôt d’armes à Balakliïa, 20 000 personnes évacuées. Soupçons de sabotage  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 septembre 2012

 

C’est des banlieues françaises qu’arrivent des jihadistes qui combattent Bashar al Assad pour instaurer un régime islamique en Syrie.

Jacques Bérès, un médecin français de Médecins sans frontière, revient d’Aleppo en Syrie, où il a passé quinze jours dans la clandestinité pour soigner les blessés, a rapporté ce témoigne à Reuters.

Environ 60% des personnes que j’ai traité cette fois sont des guerriers, et au moins la moitié d’entre eux sont des étrangers. C’est quelque chose d’étrange à voir. Ils annoncent franchement qu’ils ne sont pas intéressés par la chute d’Assad, mais par la façon de prendre le pouvoir après sa chute, et d’instaurer un état islamique qui appliquera la sharia afin d’appartenir au Califat mondial.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Parmi les jihadistes étrangers, explique le docteur, se trouvent de jeunes Français qui disent avoir été inspirés par Mohamed Merah.

Lors de son dernier voyage, en mars et en mai, Bérès explique qu’il ne pensait pas que les rebelles étaient principalement des combattants islamistes, mais, dit-il, il a été obligé de se rendre à l’évidence et de changer de point de vue.

La lutte contre Assad attire un nombre de plus en plus grand de musulmans venus pour faire la guerre sainte, le djihad, et qui sont prêts à mourir pour l’islam. Et à coté de jihadistes « professionnels » venus d’Iraq, d’Afghanistan, de Tchétchénie ou de Libye, et qui apportent leur savoir faire en matière de combat de fabrication de bombes, se trouvent de nombreux musulmans de banlieue, qui ne connaissent du Jihad que les voitures brûlées et les autobus caillassés.

Dans un reportage diffusé à la télévision israélienne, un journaliste infiltré dans les réseaux islamiques européens a recueilli le témoignage d’un jeune musulman, au chômage comme 50% de ses copains, et lui a demandé comment il voyait son avenir. « En jihadiste » lui a répondu le jeune musulman, le sourire aux lèvres.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.reuters.com/article/2012/09/08/syria-crisis-jihad-idUSL6E8K80WG20120908


Syrie : Jacques Bérès a soigné des djihadistes… by FranceInfo

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz