FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 septembre 2012

 

C’est des banlieues françaises qu’arrivent des jihadistes qui combattent Bashar al Assad pour instaurer un régime islamique en Syrie.

Jacques Bérès, un médecin français de Médecins sans frontière, revient d’Aleppo en Syrie, où il a passé quinze jours dans la clandestinité pour soigner les blessés, a rapporté ce témoigne à Reuters.

Environ 60% des personnes que j’ai traité cette fois sont des guerriers, et au moins la moitié d’entre eux sont des étrangers. C’est quelque chose d’étrange à voir. Ils annoncent franchement qu’ils ne sont pas intéressés par la chute d’Assad, mais par la façon de prendre le pouvoir après sa chute, et d’instaurer un état islamique qui appliquera la sharia afin d’appartenir au Califat mondial.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Parmi les jihadistes étrangers, explique le docteur, se trouvent de jeunes Français qui disent avoir été inspirés par Mohamed Merah.

Lors de son dernier voyage, en mars et en mai, Bérès explique qu’il ne pensait pas que les rebelles étaient principalement des combattants islamistes, mais, dit-il, il a été obligé de se rendre à l’évidence et de changer de point de vue.

La lutte contre Assad attire un nombre de plus en plus grand de musulmans venus pour faire la guerre sainte, le djihad, et qui sont prêts à mourir pour l’islam. Et à coté de jihadistes « professionnels » venus d’Iraq, d’Afghanistan, de Tchétchénie ou de Libye, et qui apportent leur savoir faire en matière de combat de fabrication de bombes, se trouvent de nombreux musulmans de banlieue, qui ne connaissent du Jihad que les voitures brûlées et les autobus caillassés.

Dans un reportage diffusé à la télévision israélienne, un journaliste infiltré dans les réseaux islamiques européens a recueilli le témoignage d’un jeune musulman, au chômage comme 50% de ses copains, et lui a demandé comment il voyait son avenir. « En jihadiste » lui a répondu le jeune musulman, le sourire aux lèvres.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.reuters.com/article/2012/09/08/syria-crisis-jihad-idUSL6E8K80WG20120908


Syrie : Jacques Bérès a soigné des djihadistes… by FranceInfo

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz